LaboFnac

Sony et la PlayStation 4 s’ouvrent enfin au cross-play

Sony a finalement décidé d'ouvrir les portes du cross-play sur PlayStation 4. Après une longue phase de bêta, les joueurs PS4 vont pouvoir croiser ceux des autres plateformes, dans les jeux compatibles.

Après avoir entrouvert la porte du cross-play sur PlayStation 4, Sony rend la fonctionnalité accessible à tous les développeurs. L’annonce a été faite au site Wired, dans une relative discrétion, par Jim Ryan, le PDG de Sony Interactive Entertainment. Longtemps réticent à l’idée de proposer du cross-play, la firme japonaise a changé son fusil d’épaule l’an dernier en proposant cette fonctionnalité dans quelques jeux. L’incontournable Fortnite puis Rocket League au début de l’année 2019 s’étaient vus accorder le cross-play.

Sony PlayStation 4 édition limitée Days of Play

©Sony

Sony a décidé de poursuivre ses efforts en sortant de la phase bêta afin de proposer le cross-play sur sa console à l’ensemble des studios qui voudront proposer cette fonctionnalité. Pour rappel, elle permet aux joueurs PlayStation 4 de croiser le fer avec leurs homologues  Xbox One ou d’une autre plateforme sur les serveurs. Cette décision doit marquer la fin des frontières entre les différentes consoles, alors que Microsoft milite en ce sens depuis quelques années. Le jeu Call of Duty : Modern Warfare pourrait être l’un des premiers titres majeurs à profiter du cross-platform à son lancement.

Sony multiplie les annonces

Des jeux comme PlayerUnknown’s Battlegrounds, Dauntless, Paladins, SMITE et Realm Royale sont ou seront également cross-play sur PlayStation 4. Comme le rappel le site Engadget, des titres comme Disc Jam, EVE: Valkyrie, Final Fantasy XIV et Street Fighter V proposaient déjà du cross-play entre PS4 et PC. Cette annonce intervient quelques jours seulement après la décision de Sony de baisser le prix des abonnements au PlayStation Now et d’améliorer son offre. Le géant japonais se prépare à la bataille du cloud gaming et semble en profiter pour revoir sa communication.

« En général, je préfère agir plutôt que parler, mais je pense que nous avons été coupables de ne pas avoir assez parlé de ce que nous avons fait », explique Jim Ryan en faisant référence à son service PS Now. Ce dernier compte aujourd’hui plus de 700 000 abonnés dans le monde et Sony semble vouloir faire progresser ce chiffre.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.