LaboFnac

Sony renouvelle ses smartphones Xperia : place aux Xperia 1 III, 5 III et 10 III

Sony officialise trois nouveaux smartphones. Estampillés Mark III, les Xperia 1 III, Xperia 5 III et Xperia 10 III résument les ambitions de la marque japonaise dans l'univers de la photo mobile.

Alors que la plupart des fabricants de smartphones ont déjà annoncé leurs nouveaux flagships 2021 dans l’univers du smartphone, Sony se faisait encore attendre. La marque nippone rectifie aujourd’hui le tir, officialisant d’un coup trois nouveaux produits. Tous estampillés Mark III, ils répondent au nom de Xperia 1 III, Xperia 5 III et Xperia 10 III.

Sony Xperia 1 III

© Sony

Successeur d’un Xperia 1 II testé par nos soins à cette adresse, le Xperia 1 III se positionne au sommet de la gamme Sony. Le smartphone conserve l’écran OLED de 6,5 pouces de son aîné, toujours capable d’afficher de la 4K, mais avec une différence de taille : il présente désormais un taux de rafraîchissement de 120 Hz, compatible avec cette définition maximale, qui toutefois n’est pas adaptatif. Sony a en conséquence augmenté la taille de la batterie de l’appareil, pour atteindre cette année 4500 mAh, contre 4000 mAh pour son prédécesseur. Précisons au passage que le Nippon fournit quelques efforts au rayon de la charge rapide, montant cette année jusqu’à 30 W, et proposant en parallèle de la charge sans fil inversée ou non.

Le smartphone, animé par un chipset Snapdragon 888 flanqué de 12 Go de RAM et de 256 Go de stockage, se veut taillé pour le gaming évidemment. Mais c’est surtout les options photo, inspirée des boîtiers Alpha de la marque, qui sont ici à l’honneur. Le Xperia 1 III conserve un triple module dorsal, des capteurs de 12 Mpx pour chacun, des optiques Zeiss, le tout étant accompagné d’un capteur ToF dédié à la profondeur. Mais il y a du nouveau au rayon du zoom, désormais à ouverture variable : vous aurez donc le choix entre l’équivalent d’un 70 ou d’un 105 mm (f/2,3 et f/2,8 respectivement), avec une stabilisation et un fonctionnement de concert avec un capteur Dual Pixel Diode servant à la mise au point. Il est également mis à profit avec le grand-angle (équivalent 24 mm, f/1,7, OIS) et l’ultra-grand-angle (équivalent 16 mm, f/2,2). Sony promet à la fois un traitement d’image hérité des boîtiers Alpha, une capture jusqu’à 20 ips, un suivi des yeux et des visages amélioré ou encore un zoom numérique à la portée augmentée. On retient également que Sony a fait évoluer ses applications photo, les deux outils présents sur ses anciens mobiles étant cette année réunis en un seul, pour plus de simplicité à l’usage.

Terminons ce tour d’horizon multimédia en évoquant le son. LeXperia 1 III conserve une prise casque, est compatible Hi-Res, dispose de diverses certifications et affiche le label 360 Reality Audio. Cette technologie d’écoute « 3D » s’invite désormais dans les haut-parleurs du smartphone, du moins pour qui est abonné à un service incluant des sources compatibles, tel Tidal.

Un Xperia 5 III légèrement plus compact

Sony Xperia 5 III

© Sony

Très proche du Xperia 1 III, le Xperia 5 III se veut une déclinaison compacte de l’appareil. Si le 1 III mesure 165 x 71 x 8,2 mm pour 186 grammes, le 5 III se contente de 157 x 68 x 8,2 mm pour 168 grammes. Pour ce faire, il opte pour un écran de 6,1 pouces, Full HD cette fois, mais conservant un taux de rafraîchissement de 120 Hz. Il profite pour le reste du même équipement que son frère, qu’il s’agisse de son bloc photo dorsal ou de sa batterie. On note tout de même que son écran est protégé par une vitre Gorilla Glass 6, et non Gorilla Glass 7 comme l’est celui du Xperia 1 III, mais aussi qu’il se contente de 8 Go de mémoire vive. Son stockage est quant à lui porté à 128 Go.

Xperia 10 III : l’option la plus abordable

Sony Xperia 10 III

© Sony

Ce tour d’horizon ne serait pas complet sans un mot sur le Xperia 10 III. Ce dernier présente un écran réduit à 6 pouces, dans un boîtier de 154 x 68 x 8,3 mm, lequel affiche de la Full HD, mais sans taux de rafraîchissement extravagant. S’il conserve la compatibilité avec la 5G de ses deux frères, il se contente de la puce Snapdragon 690 de Qualcomm, accompagnée de 6 Go de mémoire vive et de 128 Go de stockage. Son bloc photo dorsal perd de son côté le Dual Pixel Diode, et joue davantage sur la simplicité. Il se compose donc d’un capteur principal (27 mm, f/1,8) de 12 Mpx, secondé par un ultra-grand-angle (8 Mpx, f/2,2) et par un zoom 2x (8 Mpx). Le smartphone gagne un mode nuit pour améliorer la qualité de ses clichés en basse luminosité. Enfin, sa batterie conserve une capacité de 4500 mAh, mais abandonne les charges rapide et sans-fil.

Vous l’aurez compris, les tarifs promettent de décroître plus le chiffre accompagnant le nom de Xperia augmente. Mais pour s’en faire une idée, il faudra se reporter aux tarifs des Xperia 1 II, Xperia 5 II et Xperia 10 II à leur sortie (1199 euros, 899 euros et 369 euros), Sony ne communiquant pas encore celui de ses nouveautés. Il faudra donc patienter jusqu’à l’été, qui verra leur commercialisation, pour en savoir davantage.

Laure Renouard

Laure Renouard

Journaliste - Fonctionne aussi hors connexion


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.