LaboFnac

Spotify : 2 millions de personnes utilisent des versions pirates

Spotify entend faire le ménage sur sa plateforme avant son entrée à Wall Street, et indique que 2 millions d'utilisateurs utilisent une version piratée de l'app.

Alors que Spotify prépare son introduction en bourse, avec une demande déposée le 1er mars dernier, l’entreprise s’active au nettoyage de ses services. Elle fait ainsi la chasse aux versions piratées de sa plateforme, et a annoncé que 2 millions de personnes utilisent une version illégale de l’application, comme l’explique le document d’introduction déposé auprès des autorités financières américaines.

Spotify

© Flickr

« Par le passé, nous avons été et nous continuons d’être touchés par des tentatives de manipulation et d’exploitation de notre logiciel par des tiers, dans le but d’obtenir un accès non autorisé à notre service », explique le document. « Par exemple, nous avons détecté des cas de tiers cherchant à fournir aux utilisateurs d’appareils mobiles un moyen de supprimer les publicités sans paiement et d’accéder aux fonctionnalités uniquement disponibles pour le service financé par la publicité sur les tablettes. Plus récemment, le 21 mars 2018, nous avons détecté qu’environ deux millions d’utilisateurs supprimaient des publicités sans paiement (chiffres arrêtés à décembre 2017) ».

Il faut savoir que la plateforme compte 157 millions d’utilisateurs, dont 86 millions sont sur la version gratuite. Ce qui fait donc 2,3 % d’utilisateurs gratuits bénéficiant illégalement de la version premium sans payer.

Récemment, un utilisateur bulgare de Spotify a également profité des failles de la plateforme pour gagner gros. Ayant créé un compte artiste qu’il a alimenté de centaines de morceaux, l’homme a mis en place un système impliquant des centaines de bots missionnés pour lire ces courts morceaux (31 secondes) à raison de 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Une manœuvre qui lui aurait permis d’amasser presque 230 000 euros par mois en royalties pour 12 000 euros d’investissement, et donc plus d’un million d’euros en quelques mois. Sauf que cette opération est parfaitement légale.

Romain Challand

Romain Challand

Journaliste


    Contenus associés

    Partager cet article :

    Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.