LaboFnac

Spotify : les abonnés payants et gratuits ne partageront plus le même catalogue

Alors que jusqu'ici, Spotify ne différenciait pas le contenu accessible à ses clients payants ou gratuits, le géant du streaming audio revoit sa politique. Les labels musicaux pourront offrir des accès prioritaires à certains albums.

Spotify change de cap. Lui qui traitait de la même manière tous ses abonnés, qu’ils paient ou non leur abonnement, vient de franchir un nouveau cap. Certes, il ne fait pas disparaître sa formule gratuite, qui reste présente et financée par la publicité, mais fait varier le contenu disponible pour ses différents clients. En cause, un nouvel accord conclu avec Universal Music Group, officialisé ce jour par les deux parties.

Spotify

Au menu de cet accord, attendu de longue date et valable pour au moins plusieurs années, un changement de taille dans la politique de Spotify : les artistes pourront proposer leurs albums en avant-première aux abonnés payants durant une durée maximale de deux semaines. Spotify insiste sur l’aspect exceptionnel de cette pratique, soumise au choix des artistes, et promet la disponibilité des singles auprès de l’intégralité des clients de Spotify. Le CEO d’Universal Music Group, Lucian Grainge, commente ainsi l’accord : « Sur un marché aussi dynamique, un marché qui évolue plus vite que jamais, le succès requiert que l’on réévalue continuellement, et de manière créative, la meilleure façon de proposer la musique des artistes à leurs fans ». Ajoutons que selon Music Business WorldWide, Universal a accepté de réduire les revenus sur les titres que lui verse Spotify qui, il faut le rappeler, peine à trouver le chemin de la rentabilité.

Si Universal Music Group, dont Taylor Swift – en guerre contre Spotify depuis 2014 – est l’une des artistes, a trouvé un terrain d’entente avec le géant suédois, deux autres majors doivent encore signer leur maintien à son catalogue : Sony et Warner. Une condition sans laquelle la plateforme ne pourra pas réaliser son introduction en bourse, attendue cette année, mais possiblement repoussée à 2018.

Laure Renouard

Laure Renouard

Journaliste - Fonctionne aussi hors connexion


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.