LaboFnac

Spotify vs Apple : l’UE va enquêter sur les pratiques d’Apple

La Commission européenne s'apprête à ouvrir une enquête sur Apple suite aux accusations de Spotify. Le service suédois avait déposé plainte contre la firme de Cupertino, l'accusant d'abus de position dominante sur le marché de la musique en ligne.

La rivalité entre Spotify et Apple Music a dépassé le cadre du marché du streaming musical ces derniers mois. En mars, le géant suédois a décidé de déposer plainte contre son homologue américain, l’accusant d’abus de position dominante sur le marché de la musique en ligne. Une décision qui ne serait pas passée inaperçue si l’on en croit les informations du Financial Times.

Musique Spotify

© Creative Commons

Le quotidien économique (via Engadget) annonce que la Commission européenne a décidé d’ouvrir une enquête antitrust afin de déterminer si les allégations selon lesquelles Apple entrave les activités de Spotify – et d’autres concurrents d’Apple Music – via la politique de l’App Store sont fondées. L’enquête de Bruxelles débuterait dans les « prochaines semaines », indique le Financial Times.

Spotify et Apple désormais à couteaux tirés

Le torchon brûle entre les deux géants du marché de la musique en streaming depuis quelques semaines. Daniel Ek, fondateur et PDG de Spotify, s’était fendu d’un communiqué pour expliquer pourquoi sa société avait décidé de déposer plainte contre Apple auprès de la Commission européenne. Pour le service suédois, Apple « a introduit dans l’App Store des règles qui limitent intentionnellement le choix et étouffent l’innovation ». Le numéro un du secteur qui compte 100 millions d’abonnés payants reproche aussi à la firme de Cupertino d’imposer une taxe de 30 % aux fournisseurs d’applications – dont les services de musique en ligne – qui proposent un abonnement via l’App Store.

Apple avait fermement réagi aux accusations de son rival suédois dans un communiqué, expliquant que Spotify souhaitait avoir « tous les avantages d’une app gratuite sans être gratuite ». « Après avoir utilisé l’App Store pendant des années et connu une croissance exceptionnelle, Spotify cherche à profiter des avantages de l’écosystème Apple, notamment les revenus non négligeables générés par les clients de l’App Store, sans apporter sa contribution à la plateforme », avait ajouté la firme de Cupertino qui compte plus de 50 millions d’abonnés à Apple Music.

À la suite de cette sortie, le géant suédois avait une nouvelle fois dénoncé le « monopole » de son célèbre rival. Pour aller plus loin dans sa démarche, Spotify a également lancé un site baptisé Time to Play Fair qui dénonce les pratiques d’Apple. Un dialogue de sourds entre ces deux poids lourds du marché qui devrait finalement être arbitré par Bruxelles.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.