LaboFnac

Spotify Lite : le service de streaming se fait plus léger sur Android

Spotify a décidé de proposer une version allégée de son application de streaming musical pour Android. Il devrait ainsi pouvoir attirer de nouveaux clients, principalement dans les marchés émergents.

Les applications Lite ne sont pas nouvelles sur Android. Facebook en propose depuis plusieurs années déjà, afin de permettre aux utilisateurs de smartphones dotés de petites configurations et/ou résidant dans des zones où l’Internet mobile est limité d’accéder à son réseau social. Mais l’arrivée d’Android Go, une version allégée du système de Google répondant au même besoin, et surtout son adoption rapide par des constructeurs tels que TCL/Alcatel, Nokia, Gigaset ou peut-être même Samsung prochainement, semble sensibiliser davantage les développeurs d’applications. Facebook, d’ailleurs, a récemment décidé de poursuivre ses efforts avec Instagram Lite, alors que Spotify rejoint le mouvement.

Spotify Lite

© Spotify

Une application allégée, peut-être même trop ?

En effet, le service de streaming musical a décidé de proposer lui aussi une version allégée de son application Android. Elle s’appelle tout simplement Spotify Lite et promet des économies d’espace et de data. Plusieurs fonctionnalités ont toutefois été supprimées pour cela, et notamment celles venant avec l’offre Premium du service. Impossible par exemple de sélectionner un morceau spécifique. La version allégée ne permet que l’écoute aléatoire. La qualité audio est également limitée, et le stockage pour l’écoute hors ligne indisponible, tout comme Spotify Connect. Une option permettant de définir une limite à la consommation de date est en revanche ajoutée.

Avec cette nouvelle application, pour l’heure proposée en version bêta sur le Play Store, Spotify espère évidemment recruter de nouveaux utilisateurs, principalement dans les marchés émergents. S’il apparaît toujours comme le leader incontesté du streaming musical avec plus de 170 millions d’utilisateurs actifs chaque mois selon ses derniers chiffres, Apple Music le rattrape doucement, principalement sur la part d’utilisateurs payants. Il en revendiquait 50 millions au mois de mai, contre 75 millions pour le service suédois.

Mathieu Freitas

Mathieu Freitas

Journaliste


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.