LaboFnac

Spotify vous permettra bientôt de bloquer des artistes

Spotify se dotera bientôt d'une nouvelle fonctionnalité attendue par les utilisateurs, la possibilité de bloquer des artistes. Une nouveauté qui arrive quelques mois après la mise en place d'une charte de bonne conduite.

Le leader mondial du streaming musical va bientôt proposer une nouvelle fonctionnalité à ses millions d’utilisateurs. Le site Thurrott a repéré que Spotify était en train de tester une nouvelle option dans son application qui permettra aux utilisateurs de bloquer des artistes. L’arrivée d’un « bouton de blocage » faisait partie des fonctionnalités les plus demandées par les adeptes de Spotify. Une fois bloquées, les artistes n’apparaîtront plus dans les playlists générées automatiquement par le géant suédois (Découvertes de la semaine ou Daily Mix). Ils ne figureront plus non plus dans les classements mondiaux.

Spotify

© Thurrott (Spotify)

Pour le moment, le blocage d’artistes est uniquement proposé aux membres du programme bêta de Spotify sur iOS qui offre au passage un design légèrement remanié pour les pages des artistes. Cette nouvelle fonctionnalité sera accessible à partir du menu « … » depuis la page d’un artiste, l’utilisateur se verra alors proposer une option « Ne pas jouer cet artiste ». Aucune date n’est annoncée, mais on s’attend à ce qu’elle soit rapidement proposée sous iOS. En revanche, la fonction ne semble pas encore être disponible sur d’autres plates-formes, et notamment sur les versions web et desktop (bureau) de Spotify.

Spotify avait hésité à lancer cette fonction en 2017

Ce n’est pas la première fois que le géant suédois travaille sur cette fonction, mais Spotify avait décidé de ne pas la proposer « après mûre réflexion » en 2017. La firme a finalement changé d’avis et cette décision pourrait être liée à la diffusion du documentaire Surviving R. Kelly qui accuse le chanteur de pédophilie. L’interprète de I Believe I Can Fly est accusé de violences sexuelles depuis plusieurs années, même s’il n’a jamais été condamné. Spotify avait toutefois profité de la mise en place de sa politique de bonne conduite pour écarter R. Kelly des playlists.

Le rappeur XXXtentacion avait lui aussi fait les frais de cette nouvelle politique, une méthode qui était loin de faire l’unanimité. Face aux critiques de plusieurs artistes et employés, Spotify envisageait de revenir partiellement sur sa décision. Assassiné en juin, le chanteur avait alors battu un record d’écoute sur la plateforme. Finalement et pour éviter les accusations de censure, Spotify a décidé de laisser le pouvoir de blocage à ses utilisateurs.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.