LaboFnac

Spotify réfléchirait au lancement d’un forfait mobile avec data illimitée

Le suédois Spotify, numéro un mondial de la musique en streaming, a décidé de demander à ses utilisateurs si l'arrivée d'un forfait mobile avec Internet illimité pouvait les intéresser.

Fraîchement entré en Bourse, Spotify cherche de nouvelles méthodes pour pousser les utilisateurs à s’abonner à son service. Numéro un mondial de la musique en streaming, le géant suédois voit Apple Music se rapprocher et devra bientôt faire face à la concurrence de YouTube Music. Un nouvel adversaire de taille au vu de la popularité de la plateforme vidéo de Google auprès des jeunes.

Spotify

© Spotify

En réponse, Spotify a déjà amélioré son offre gratuite avec de nouvelles fonctionnalités et chercherait à se diversifier. La plateforme pourrait en effet se tourner vers le secteur du mobile en lançant son propre forfait. L’information – rapportée par le site Android Police – provient d’une source sûre puisqu’il s’agit de Spotify lui-même. Le groupe suédois a envoyé un sondage à une poignée d’utilisateurs afin de savoir si un forfait comprenant de l’Internet en illimité et un abonnement Spotify Premium pour 30 dollars par mois était susceptible de les intéresser. Ce dernier est présenté comme data-only et n’inclurait donc pas les appels et les SMS. Si le prix peut paraître élevé depuis la France, il serait plutôt avantageux aux États-Unis, où les forfaits avec beaucoup d’Internet sont beaucoup plus chers.

Un forfait sans voix ni SMS

Dans le message envoyé par la plateforme, on peut ainsi lire : « Imaginez que Spotify propose un forfait mobile avec uniquement de la data (c.-à-d. sans les appels et les SMS/MMS) pour 30 dollars par mois, qui inclut la data 4G illimitée ainsi qu’un abonnement à Spotify Premium. Quelle est la probabilité que vous passiez de votre abonnement mobile actuel à ce forfait data-only de Spotify ? »

On peut penser que le suédois deviendrait alors un opérateur virtuel MVNO s’il venait à se lancer sur ce créneau. L’absence de voix et de SMS pourrait néanmoins gêner de nombreux utilisateurs, même si les SMS sont en perte de vitesse et que des applications telles que Messenger, WhatsApp ou Viber sont de plus en plus utilisées pour les appels.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.