LaboFnac

Spotify vs Apple Music : Spotify déplore une situation « monopolistique »

Le torchon brûle toujours entre Spotify et Apple après la plainte déposée par le service suédois. Quelques heures après la réponse de Cupertino, Spotify revient à la charge et dénonce le "monopole" de son rival.

Épisode 3 de l’affaire Spotify contre Apple avec une nouvelle sortie du géant suédois. Invité à répondre à la déclaration de la firme de Cupertino, un porte-parole de Spotify a dénoncé le « monopole » d’Apple dans des propos rapportés par Variety. « Tout monopoliste dira qu’il n’a rien fait de mal et fera valoir qu’il a à cœur les intérêts des concurrents et des consommateurs. En ce sens, la réponse d’Apple à notre plainte devant la Commission européenne n’a rien de nouveau et est entièrement conforme à nos attentes », indique Spotify.

Spotify

© Creative Commons / PhotoMIX-Company

Accusé par Apple de vouloir « tous les avantages d’une application gratuite sans être gratuit », le service suédois n’a pas été intimidé par la réponse sèche de son plus grand rival sur le marché de la musique en streaming. « Nous avons déposé notre plainte parce que les actions d’Apple nuisent à la concurrence et aux consommateurs, et sont en violation flagrante de la loi. Il est évident dans les convictions d’Apple que les utilisateurs de Spotify sur iOS sont des clients Apple et non des clients Spotify, ce qui est au cœur même du problème avec Apple. Nous respectons le processus que la Commission européenne doit maintenant entreprendre pour mener son examen », ajoute le porte-parole de Spotify.

La situation se tend entre les deux rivaux

La guerre des mots devrait se poursuivre dans les semaines à venir et Spotify pourrait gagner le soutien d’autres services. Netflix avait notamment critiqué les pratiques commerciales d’Apple et décidé de prendre ses distances avec la boutique en ligne de Cupertino. La semaine dernière, le numéro un de la musique en ligne a décidé de déposer plainte contre Apple auprès de la Commission européenne. Il assure la firme de Cupertino d’abus de position dominante sur ce marché. Apple réfute ses accusations et a procédé à une mise au point musclée dans un communiqué.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.