LaboFnac

Sprocket Rocket Superpop Teal 2.0 : Lomography baisse le prix son appareil dédié aux panoramas

Lomography annonce une nouvelle déclinaison pour son Sprocket Rocket, en version Teal. Un peu moins chère et très pop, elle vise à relancer un appareil paru pour la première fois il y a sept ans.

Malgré ses incursions répétées dans le domaine de la photographie instantanée, Lomography continue de draguer les amateurs d’argentiques. La marque décline aujourd’hui le Sprocket Rocket, l’un de ses modèles à films 35 mm, dans une mouture Superpop Teal 2.0. L’occasion surtout de rajeunir un appareil lancé en 2011 et un peu moins visible, du fait que Lomography a commercialisé depuis bon nombre d’autres boîtiers.

Lomography Sprocket Rocket Teal

© Lomography

Plus pop que pop ?

C’est essentiellement sur le design que Lomography s’est ici concentré, puisque les véritables différences se situent au niveau de la couleur du boîtier, ici décliné en turquoise pour le moins flashy, et des molettes de rembobinage, ici argentées. Lomo semble assumer le côté gadget de son appareil, en plastique, pour en faire sa marque de fabrique.

Pour le reste, le Sprocket Rocket conserve ses caractéristiques techniques originales. L’appareil, à focale fixe (30 mm), offre un champ de vision de 106° et présente une ouverture de f/10.8 à f/16. Les options sont rares, si ce n’est la possibilité de réaliser des expositions multiples, mais ce qui caractérise le Sprocket Rocket est à chercher ailleurs. L’appareil permet en effet d’exploiter toute la largeur de films 35 mm, petits trous compris, et de réaliser des clichés panoramiques de 72 x 35 mm. Attention tout de même : tous les labos ne pourront pas développer ce type de formats. Si Lomo indique avoir réduit le prix de son appareil de 10 euros – il est désormais facturé 69 euros contre 79 euros pour une édition fuchsia déjà disponible -, il reste souvent plus simple de scanner les pellicules avec un appareil adapté. Lomography vend évidemment le sien : comptez 49 euros pour un appareil à utiliser avec un smartphone.

Lomography Sprocket Rocket Teal

© Lomography

De l’argentique à l’instantané

À 25 ans tout ronds, Lomography multiplie les initiatives pour se démarquer dans l’univers de la photographie. Son dernier essai en date concerne son modèle Diana, l’un de ses plus populaires, que la marque a décliné en version instantanée fonctionnant avec les films Fujifilm Instax Square. Financé sur Kickstarter, sa plateforme de prédilection, l’appareil est actuellement en précommande et sera livré d’ici décembre prochain.

Laure Renouard

Laure Renouard

Journaliste - Fonctionne aussi hors connexion


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.