LaboFnac

StopCovid : premières images de l’application de suivi des contacts

En test depuis le 11 mai, l'application StopCovid se dévoile à travers quelques images, en attendant d'être soumise au vote du Parlement.

On l’avait presque oubliée dans l’euphorie du déconfinement. L’application StopCovid pourrait pourtant jouer un rôle crucial dans la lutte contre l’épidémie de Covid-19, et aider à prévenir la tant redoutée seconde vague. En s’appuyant sur les connexions Bluetooth établies entre les smartphones de ses utilisateurs et sur les cas de Covid-19 qui y ont été déclarés, elle doit pour rappel alerter les personnes ayant pu être exposées à la maladie afin de leur permettre de s’isoler en attendant de pouvoir être testées et de rompre ainsi les chaînes de transmission du virus.

Les premières images de l’application StopCovid

Mais StopCovid reste pour l’heure indisponible. En test depuis le 11 mai, elle sera présentée au Parlement ce 27 mai pour un débat suivi d’un vote devant en autoriser l’usage. Le gouvernement a néanmoins décidé de prendre les devants en publiant quelques images de l’application afin de préparer les Français en cas d’adoption. On peut ainsi en apprendre un peu plus sur son fonctionnement.

StopCovid

© StopCovid

Après installation, StopCovid devra tout d’abord être activée. Ce devra évidemment aussi être le cas du Bluetooth, et l’application rappelle d’ailleurs qu’il faudra le laisser activé pour qu’elle fonctionne. Elle rappelle aussi, outre les gestes barrières, que son efficacité dépendra du nombre d’utilisateurs, et propose un bouton de partage afin d’inviter ses contacts à la télécharger.

StopCovid

© StopCovid

Rappelons d’ailleurs que le choix d’utiliser StopCovid sera laissé à chacun. Le gouvernement indique en effet que le volontariat fait partie des « 5 principes fondamentaux qui garantissent le respect des lois, des valeurs et de la culture française » sur lesquels s’appuie l’application. Les quatre autres sont le respect de la vie privée, l’anonymat, la transparence et l’éphémérité, StopCovid n’ayant « pas vocation à perdurer après la crise sanitaire ».

Pour en revenir aux images de l’application, elles montrent également comment les personnes testées positives au Covid-19 pourront se déclarer, ainsi que la notification que recevront celles qui ont croisé un malade. À noter qu’il faudra être resté au moins 15 min à moins d’un mètre d’un malade pour que StopCovid envoie cette alerte, qui devrait ensuite permettre d’être rapidement pris en charge par un médecin et testé.

StopCovid

© StopCovid

Reste désormais à attendre la décision du Parlement pour savoir si l’application sera effectivement déployée. Elle pourrait ainsi faire partie des nouveaux éléments que présentera Édouard Philippe ce 28 mai pour amorcer la seconde phase du déconfinement, censée débuter le 2 juin.

Mathieu Freitas

Mathieu Freitas

Journaliste


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.