LaboFnac

Streaming musical : plus d’un tiers des abonnés payants dans le monde utilisent Spotify

Les services de streaming musical affichent une bonne santé, et comptent en 2019 près de 350 millions d'abonnés. Spotify y trône en tête, comptant plus d'un tiers des abonnés payants dans le monde à lui seul.

Les chiffres publiés par Spotify en octobre 2019 consacraient le service de streaming musical : avec 248 millions d’abonnés, dont 113 millions payants (+31 % en un an), pour un chiffre d’affaires de 1,7 milliard d’euros au troisième trimestre 2019. L’étude que vient de publier le cabinet Counterpoint et portant sur l’ensemble de l’année 2019 confirme la suprématie du Suédois.

Streaming musical 2019 Counterpoint

© Counterpoint Research

Spotify n’est pas le seul à bien se porter. L’ensemble du secteur du streaming musical s’affiche en pleine forme, avec une augmentation moyenne des abonnements de 32 % entre 2018 et 2019, estime Counterpoint, pour un total de 358 millions d’abonnés dans le monde. Spotify, qui un temps a craint d’être renversé par Apple Music, conserve largement sa première place, puisqu’il compte à lui seul plus d’un tiers des abonnés payants (35 %), et 31 % du chiffre d’affaires total du secteur. Son challenger siglé d’une pomme ne démérite pas pour autant, et recense 19 % du nombre d’abonnements payants. Apple Music est d’ailleurs proportionnellement plus rémunérateur que Spotify, puisqu’il pèse 24 % du chiffre d’affaires total du streaming musical. On note qu’Amazon Music voit sa part de marché s’établir à 15 % des abonnés payants, contre 10 % en 2018, et que Tencent Music (via les apps QQ Music, Kugou et Kuwo) en compte 11 %. YouTube Music, lancé en 2015, plafonne quant à lui à 6 % des abonnés payants.

Tendance du podcast

Comme l’indiquait Spotify à l’automne dernier, les podcasts font partie des grandes tendances du streaming audio. Une inclination observable pendant la crise du Covid-19, pas vraiment favorable aux services de streaming musical, note Abhilash Kumar, analyste chez Counterpoint. « Les gens qui se situent dans des zones très affectées s’inquiètent de l’épidémie et sont donc continuellement connectés aux informations TV et radio. L’attrait des chaînes d’information a vu une nette croissance tandis que le streaming de musique a chuté », observe-t-il. Le Suédois capitalise largement sur ce médium, et a d’ailleurs déboursé l’an dernier plus de 400 millions de dollars pour l’acquisition de firmes américaines spécialisées dans les podcasts : Anchor, Gimlet Media et Parcast.

Reste qu’à grand renfort d’offres promotionnelles, notamment pour le cas de Spotify, mais aussi de formules ciblées (Duo pour des abonnements à deux ou Kids pour les enfants), les applications de streaming musical ont le vent en poupe et pourraient, d’après Counterpoint, atteindre 450 millions d’abonnements dans le monde d’ici la fin 2020.

Laure Renouard

Laure Renouard

Journaliste - Fonctionne aussi hors connexion


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.