LaboFnac

Swatch veut concurrencer Android Wear avec son propre OS pour montres connectées

Swatch a annoncé vouloir développer son propre système d’exploitation, non seulement pour ses futures montres connectées, mais aussi pour celles des fabricants qui le voudront.

Malgré des ventes toujours décevantes, les montres connectées poursuivent leur expansion grâce au soutien de fabricants de plus en plus nombreux. C’est désormais Swatch qui semble s’y intéresser de près. Ou du moins d’un peu plus près que par le passé puisqu’il avait déjà tenté une incursion sur le marché en 2015, avec la Touch Zero One puis la Bellamy (ci-dessous). La première était une montre visant plus particulièrement les volleyeurs et la seconde, une montre analogique dotée d’une puce NFC pour le paiement sans contact. Rien de très excitant, donc…

Swatch Bellamy

De nouvelles montres avec un OS propriétaire

Le groupe helvétique est aujourd’hui prêt à s’impliquer davantage à en croire la célèbre agence de presse Bloomberg. « Les wearables ont le potentiel de devenir des produits grand public, mais il faut miniaturiser et développer un OS indépendant, » explique son PDG, Nick Hayek. Il condamne ainsi Android Wear et WatchOS, qu’il juge trop attachés à Android et iOS respectivement. L’idée est donc de développer un système d’exploitation propriétaire. Un choix audacieux quand on connaît l’importance des applications et la difficulté à attirer les développeurs…

Priorité à l’autonomie et la confidentialité des données

La renommé de Swatch pourrait toutefois aider. Il est également bon de noter que le groupe ne compte pas garder son OS pour lui, mais le proposer à d’autres fabricants. De quoi étendre rapidement le parc d’utilisateurs pour peu que plusieurs soient intéressés, et ainsi retenir l’attention des développeurs. On sait en outre que Swatch souhaite favoriser l’autonomie ainsi que la confidentialité des données personnelles. Pour plus de détails, il faudra malheureusement faire preuve de patience. Et l’attente pourrait être longue puisque le lancement semble pour l’heure prévu en fin d’année 2018, avec une montre Tissot.

Mathieu Freitas

Mathieu Freitas

Journaliste


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.