LaboFnac

Swatch vs Samsung : les watchfaces de la discorde

Swatch engage des poursuites aux États-Unis à l'encontre de Samsung. La marque suisse dénonce la ressemblance de certains fonds d'écrans des montres connectées avec ses montres traditionnelles.

Alors que Samsung vient de dévoiler sa nouvelle montre connectée, la Galaxy Watch Active complétant une Watch lancée l’été dernier, l’horloger Swatch monte au créneau. La marque suisse, comme le dévoile Reuters, vient de déposer aux États-Unis une plainte contre le géant coréen pour violation de propriété intellectuelle.

Swatch Samsung

© Swatch via The Verge

En cause, d’après Swatch, ce ne sont pas moins de 30 watchfaces (fonds d’écran de montres connectées) qui sont « identiques ou presque » au design déposé de ses propres montres analogiques, réparties entre différentes licences telles qu’Omega, Tissot et bien sûr sa marque éponyme. Les fonds d’écran incriminés, conçus par des tiers, sont disponibles sur le portail de téléchargement de Samsung, qui prélève une commission sur chaque vente. The Verge rapporte de son côté que Swatch et Samsung échangent sur le sujet depuis décembre 2018, et que le premier a tenté d’obtenir le retrait des watchfaces du Galaxy App. Certaines en auraient été supprimées en février, tandis que d’autres, reproche Swatch, auraient apparu sur le portail.

Swatch, qui n’en est pas à son premier procès, réclame à Samsung 100 millions de dollars de réparation. Le Coréen n’a pour l’heure pas commenté l’affaire.

Laure Renouard

Laure Renouard

Journaliste - Fonctionne aussi hors connexion


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.