LaboFnac

Synaptics annonce la production de masse d’écrans intégrant un lecteur d’empreintes digitales

Synaptics annonce la production d'écrans de type "infinity" pour smartphones équipés d'un capteur d'empreintes digitales intégré. S'il ne livre pas son nom, le fabricant évoque une marque de mobiles située dans le top 5 des vendeurs du moment.

Popularisé par ses écrans dotés de cellules photovoltaïques, qui n’ont pourtant jamais trouvé leur voie commerciale dans les smartphones, Synaptics revient aujourd’hui sur le devant de la scène avec une annonce pour le moins dans l’air du temps. L’entreprise américaine, également spécialisée dans les technologies tactiles et la lecture d’empreintes, annonce aujourd’hui son capteur Clear ID FS9500, évolution du Natural ID officialisé l’an dernier. Au lieu d’être intégré à un bouton spécifique, celui-ci est conçu pour être intégré à un écran de smartphone.

Capteur Synaptics

Synaptics promet une authentification sécurisée, basée notamment sur une IA conçue pour distinguer des vraies empreintes d’images frauduleuses et proposant un chiffrement AES. Il se distingue néanmoins des annonces de ses concurrents, dont Qualcomm au travail de longue date sur le sujet (avec Sense ID), par une annonce de taille : la production massive de son capteur. L’Américain assure ainsi collaborer avec l’un des cinq premiers vendeurs de smartphones dans le monde, ce qui laisse le choix entre Samsung, Huawei, Apple, Oppo et Xiaomi, d’après les dernières estimations en date fournies par le cabinet IDC.

Les écrans « infinity » en ligne de mire

Et d’évoquer la conception de son capteur « pour les écrans infinity sans bordures » en technologie OLED, tout en assurant que « Clear ID est plus rapide que d’autres capteurs biométriques, telles que la reconnaissance faciale en 3D ». Autant dire qu’il n’est pas question d’Apple ici, et que l’on serait tenté de penser que le client en question n’est autre que Samsung, pour son futur Galaxy S9. Le mystère reste toutefois entier, les derniers leaks au sujet du smartphone évoquant un capteur d’empreintes repositionné au dos, mais toujours indépendant de l’écran du mobile. On peut toutefois noter que Synaptics a déjà collaboré avec Huawei pour de récents produits, et que la firme chinoise s’est elle aussi lancée dans la production de smartphones aux écrans 18:9. Tout cela devrait s’éclaircir d’ici la fin du premier trimestre 2018.

Laure Renouard

Laure Renouard

Journaliste - Fonctionne aussi hors connexion


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.