LaboFnac

Synaptics annonce un lecteur d’empreintes à intégrer sous la vitre de l’écran

En recrudescence depuis l’arrivée des lecteurs d’empreintes, le bouton de façade pourrait disparaître définitivement des smartphones grâce à Synaptics.

Aussi pratique soit-il à l’usage, le lecteur d’empreintes capacitif n’en demeure pas moins source de problèmes lorsqu’il faut l’intégrer à un smartphone. Dans un bouton à l’avant ? C’est disgracieux, tandis qu’il sera plus discret, mais difficile d’accès au dos. Autant dire qu’aucune des solutions actuelles n’est idéale. Mais les fournisseurs planchent sur le sujet, à l’image de Synaptics. Principalement connue pour ses pavés tactiles, mais aussi pour sa technologie ClearForce (écran à capteurs de pression) depuis l’an dernier, la firme vient de présenter un nouveau lecteur d’empreintes qui pourrait arranger nombre de constructeurs, et leur éviter les aménagements jusqu’ici nécessaires.

Synaptics FS9100

D’une pierre deux coups : design et durabilité

Le Synaptics FS9100, son petit nom, a été conçu pour fonctionner sous une vitre. Il n’est donc pas capacitif, mais optique. L’épaisseur de la vitre qui le recouvre peut atteindre jusqu’à 1 mm en théorie. Plus besoin de bouton, ni même de renfoncement sous l’écran. L’intégration peut ainsi se faire directement, avec un résultat plus lisse à la clé. Autre avantage, le capteur fonctionne avec les doigts mouillés et se trouve mieux protégé sous la vitre de l’écran. L’absence de jonctions limite en outre les risques d’infiltration d’eau et poussières. C’est donc une double avancée, tant pour le design que pour la durabilité. Mais il en faudra sans doute encore plus pour qu’arrivent les smartphones borderless annoncés par Synaptics.

Rappelons tout d’abord que les smartphones sans bouton à l’avant n’ont rien de nouveau. Ils étaient même très courant avant la démocratisation du lecteur d’empreinte. Néanmoins, aucun constructeur n’est pour autant venu à bout des bordures d’écran, même si on compte tout de même quelques essais assez concluants comme le Sharp Corner R. Soulignons aussi le fait que Synaptics ne communique pas sur la disponibilité de son capteur, ainsi que sur les constructeurs intéressés. Sera-t-il prêt à temps pour les flagships Android du début d’année prochaine, comme le Galaxy S8 ? Rien n’est moins sûr.

Mathieu Freitas

Mathieu Freitas

Journaliste


Contenus associés

Comments are closed.

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.