LaboFnac

Test de l’Apple iPhone X : en avant-première mondiale, notre test Labo de l’écran !

Alors qu'il s'apprête à faire son arrivée dans les magasins, l'iPhone X a déjà fait un tour dans notre Labo et son écran s'est laissé examiner sous toutes les coutures. Voici notre premier test de l'écran bord à bord du porte-étendard d'Apple !

Alors que les technophiles ont longtemps reproché à Apple sa prudence concernant les caractéristiques des écrans de ses iPhone, le fabricant a cette fois lâché les chevaux pour l’iPhone X. En effet, en plus de l’écran bords à bord qui occupe un peu moins de 83% de la face avant, le smartphone adopte également pour la première fois la technologie Super AMOLED. Sa dalle de 5,8 pouces affiche une définition de 1125 x 2436 pixels, soit une densité de 458 pixels par pouce environ. C’est beaucoup plus que l’iPhone 8 (326 ppp) ou encore que l’iPhone 8 Plus qui plafonne à 401 ppp sur une diagonale de 5,5 pouces en Full HD (1080 x 1920 pixels).

iphone x

Toujours doté de la fonction 3D Touch, l’écran de l’iPhone X bénéficie aussi de la technologie True Tone déjà présente sur l’iPhone 8 et les iPad Pro. Des capteurs ajustent automatiquement la couleur et l’intensité en fonction de la lumière ambiante.

Fidélité des couleurs

Lors du passage de l’iPhone X au Labo, nous avons d’abord comparé l’écran par rapport à deux standards de référence pour évaluer la fidélité des couleurs et le niveau de lumière. En S-RGB, alors que le vert est parfaitement restitué, le rouge s’avère moins dense,  tandis qu’à l’inverse le bleu est plus généreux, sortant carrément du triangle de référence. La couverture du sRGB est de 94% environ. Nous avons relevé les écarts U’V’ pour les trois couleurs de référence avec 0,01612 pour le rouge dans l’axe, 0,00269 pour le vert et 0,01350 pour le bleu. Ainsi, la colorimétrie de l’écran de l’iPhone X est excellente malgré une légère faiblesse dans le rouge donc, qui dans la pratique n’impactera pas les images affichées. Notez que ces mesures ont été réalisées en désactivant le True Tone.

surface gamut iphone x

Surface Gamut (sRGB) de l’iPhone X

Apple se targuant de couvrir le spectre DCI-P3, nous avons également effectué des mesures dans ce mode. Promesse tenue comme on peut le voir sur ci-dessous malgré un très léger décalage dans le rouge et dans le bleu qui sera imperceptible sur une dalle de cette taille. Le contenu calibré sur le standard DCI-P3 sera donc parfaitement restitué par l’iPhone X. A noter que le True Tone était là encore désactivé.

Gamut DCI-P3 iPhone X

Contraste

Pour mesurer le taux de contraste de la dalle Super AMOLED, il est nécessaire de laisser l’écran allumé au minimum pour calculer le rapport du blanc sur le noir. Nous avons donc réglé la dalle sur 5% de pilotage, soit 17 bits de niveau (0,55 cd/m2). Nous avons mesuré un taux de contraste de 396:5. En revanche le niveau maximum de lumière est de 311 cd/m2, ce qui est relativement faible surtout au regard des derniers flagships concurrents. La lisibilité en plein au soleil risque donc d’être impactée, du moins en comparaison. Nous vous dirons dans le test complet ce qu’il en est réellement à l’usage.

Directivité

Les angles de vision sont particulièrement généreux sur ce smartphone avec une perte de luminosité imperceptible sur les côtés. D’une valeur de référence de 218 cd/m2 dans l’axe, l’iPhone X affiche 205 cd/m2 à 15°, 184 cd/m2 à 25° et 114 cd/m2 à 45°. Il se classe ainsi dans la catégorie des excellents mobiles dans ce domaine. Pour s’en faire une idée, rappelons que le Galaxy S8+ affiche une perte de 5 % de luminosité à 15 % (216,4 cd/m2), de 19 % de luminosité à 30° (183,8 cd/m2) et de 47 % à 45° (120,4 cd/m2). Des résultats globalement similaires.

iphone x directivite

 

Verdict

En attendant que l’iPhone X nous révèle tous ses secrets, et que nous soumettons l’écran à la pratique d’une utilisation quotidienne pour attester de sa pertinence, nos appareils de mesure laissent apparaitre un excellent écran AMOLED, du même acabit que ceux que Samsung fournit sur ses Galaxy S et Note. Ce qui est déjà un très bon point dans la mesure où il faut habituellement plusieurs générations aux constructeurs pour proposer des écrans AMOLED qui tiennent la route. La directivité est exceptionnelle, tandis que le contraste et la colorimétrie sont également très bons. Mieux, la promesse de la couverture DCI-P3 est belle et bien tenue.

Romain Challand

Romain Challand

Journaliste


    Contenus associés

    Partager cet article :

    Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.