LaboFnac

Test Labo de l’iPhone X : que vaut son appareil photo ?

Après que son écran soit passé sous les sondes de notre Labo, c’est au tour de l’appareil photo de l’iPhone X de nous livrer ses premiers secrets.

Lors de la présentation de l’iPhone X au public, le constructeur californien a été assez avare en détails concernant le module photo. Il semble s’agir du même que sur l’iPhone 8 Plus, et il affiche une définition de 12 mégapixels. Le premier objectif est un grand-angle avec une ouverture de ƒ/1,8, tandis que le second est un téléobjectif à l’ouverture ƒ/2,4. Vous l’aurez remarqué, l’ouverture est ici un peu plus grande que sur le 8 Plus où ce capteur est à ƒ/2,8. Le petit plus ici, c’est qu’Apple annonce une stabilisation pour les deux optiques du module, alors qu’une seule était jusqu’à présent stabilisée.

iphone x

Résolution et qualité optique

Pas de surprise, Apple sait faire une bonne tambouille entre ses modules photo et son logiciel pour fournir des clichés à la résolution sans accroc. Comme l’iPhone 8 plus, l’iPhone X assure, et offre 1459 paires de lignes par hauteur de l’image au grand-angle. C’est au niveau des principaux mobiles haut de gamme de l’année, tels que les Samsung Galaxy Note 8 ou Huawei P10.

iPhone X resolution

Concernant les qualités optiques du produit, pas de surprises non plus avec une absence d’aberrations chromatiques, et un peu de vignettage. Si vous utilisez un iPhone X pour faire de la photographie d’architecture par exemple – et c’est aussi valable avec un iPhone 8 Plus -, vous remarquerez un peu de distorsion au niveau des lignes droites. Un constat dû au fait que l’objectif grand-angle affiche une longueur focale de 24 mm, tandis que l’objectif de l’iPhone 8 (4,7 pouces) possède une longueur focale de 28 mm. La focale plus courte accroît les risques de distorsion, et cela semble moins bien corrigé sur les iPhone 8 Plus et X.

Fidélité des couleurs

Côté fidélité colorimétrique, Apple semble avoir trouvé la formule depuis un moment déjà. Les résultats obtenus sont très bons, et semblables encore une fois à ceux de l’iPhone 8 Plus, avec un DeltaE mesuré à 5,0 à la lumière du jour. Quant à la balance des blancs, elle est là aussi du même calibre que chez les autres produits estampillés Apple en 2017, c’est-à-dire tout à fait efficace.

iphone x colorimetrie

Sensibilité et flash

Avec l’iPhone X, n’ayez pas peur du noir. Le mobile se montre assez sensible pour faire face à des conditions de faible luminosité. Grâce à sa stabilisation des deux capteurs, l’iPhone allonge son temps d’exposition sans risquer d’obtenir du flou de bougé. Évidemment, pas de miracles non plus, et il faudra veiller à réunir des conditions honorables pour obtenir un cliché qui l’est aussi.

Si la lumière vient à manquer, ce n’est toutefois pas le flash qui sauvera le tout. Celui de l’iPhone X n’est jamais très puissant, mais plutôt homogène, sous-exposant quelle que soit la distance.

Verdict

Au final, le capteur photo de l’iPhone X ne joue pas la carte de la surprise, et le rendu est similaire à ce que l’on a pu obtenir avec l’iPhone 8. La colorimétrie est bonne, tout comme la résolution, la partie optique (seulement marquée par un peu de distorsion) et la sensibilité. Le produit est donc globalement convaincant.

Romain Challand

Romain Challand

Journaliste


    Contenus associés

    Partager cet article :

    Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.