LaboFnac

Test Labo des iPhone Xs et Xs Max : notre verdict sur leur écran OLED

Les iPhone Xs et Xs Max d'Apple sont tout fraîchement disponibles dans le commerce, et sont arrivés en parallèle dans notre Labo. Sitôt ouverts, sitôt soumis à notre batterie de tests, à commencer par leur fameux écran OLED. Voici donc nos conclusions après cette première évaluation, e, attendant le test complet.

Le sujet a déjà largement été commenté : malgré leur nom, les iPhone sont tout sauf petits, même si leur encombrement reste dans la veine de ceux des modèles concurrents. Ils jouissent, pour le modèle Xs, d’une dalle de 5,8 pouces (à l’instar de l’iPhone X également testé dans nos colonnes), et d’un écran de 6,5 pouces (6,46 pouces précisément, arrondis à 6,5 pouces dans les fiches techniques d’Apple) pour le modèle Xs Max. Les deux appareils sont munis d’une dalle OLED qualifiée de Super Retina. Elle est compatible HDR (Dolby Vision et HDR 10), promet un taux de rafraîchissement de 60 Hz, un input lag de 120 Hz (fréquence de détection d’un appui sur l’écran), le support d’un gamut étendu et, pour finir, est compatible 3D Touch. Soumis à nos critères techniques, les afficheurs des iPhone Xs et Xs Max nous ont livré quelques-uns de leurs secrets.

comparatif iPhone Xs et iPhone Xs Max vs Samsung Galaxy S9+, Note 9 et Huawei P20 Pro

© Fahim Alloul / LaboFnac

Des dalles haute résolution

Commençons ce passage en revue par la définition. D’après nos mesures, l’iPhone Xs affiche 2436 x 1125 pixels sur une diagonale de 5,8 pouces, ce qui lui permet d’atteindre une résolution de 457 pixels par pouce (ppp). Il a en outre le mérite d’occuper 83 % de sa façade, au prix d’une encoche (notch) encore visible. L’iPhone Xs Max, lui, fait légèrement mieux : son écran occupe 86 % de sa face avant; toujours d’après nos mesures. Il dépasse même d’une très courte tête l‘excellent Galaxy Note 9 de Samsung, dont l’écran siège sur 85 % de la façade. La résolution de l’iPhone Xs Max, rapportée à ses 6,4 pouces d’écran, passe donc à 456 ppp en raison de ses 2688 x 1242 pixels affichés. Vous l’aurez compris, Apple mise sur un ratio particulier qui justifie son appellation commerciale « Super Retina ».

directivite iphone Xs

Gamut de l’iPhone Xs © Labo Fnac

La marque à la pomme promet l’affichage d’un gamut étendu et une colorimétrie calibrée avec précision. Les dalles OLED des deux appareils ne font pas mentir le fabricant. L’iPhone Xs s’avère d’ailleurs légèrement meilleur que son très grand frère, probablement du fait qu’Apple a simplement amélioré l’écran d’un iPhone X qu’il maîtrisait déjà très bien. Il affiche ainsi un delta U’V’ moyen faible, puisque notre Labo l’a mesuré à 0,008. Son gamut recouvre presque parfaitement l’espace sRGB de référence, et seules de petites dérives sont à noter dans le bleu. L’iPhone Xs Max enregistre le même delta U’V’, avec toutefois un écart un peu plus marqué dans le rouge. De menus détails qui montrent essentiellement qu’Apple, pour sa deuxième génération de smartphones OLED, maîtrise déjà presque à la perfection cette technologie.

iphone Xs Max

Gamut de l’iPhone Xs Max © Labo Fnac

« Presque » seulement car on peut néanmoins relever un contraste en légère baisse comparé à l’an dernier. Nous avions mesuré un taux de 394:5 qui, cette année, baisse à 364:5 sur les deux iPhone. Pour comparaison, le Galaxy Note 9 de Samsung, doté d’un écran AMOLED, présente un contraste de 452:5. Le gamma des deux smartphones est pratiquement identique, et permet d’obtenir des dégradés convenables.

Des angles de vue généreux

Terminons par la mesure de directivité, qui peut se révéler assez cruciale sur les smartphones, en fonction de la manière dont vous tenez votre téléphone. Cette mesure permet en effet d’évaluer les angles de vue qu’offrent les écrans à un niveau d’éclairage moyen selon plusieurs inclinaisons. Bonne nouvelle pour les deux iPhone, même penchés à 45°, ils parviennent à conserver une luminosité suffisante pour rester lisibles. En effet, nous avons réglé la luminosité de l’iPhone Xs à 213 cd/m2, et observé qu’à 15°, la luminosité était descendue à 196 cd/m2. En inclinant l’écran à 30°, elle est passée à 157 cd/m2 et à 45°, elle a terminé sa course à 98 cd/m2.

directivite iphone Xs

Directivité de l’iPhone XS © Labo Fnac

iphone Xs Max directivite

Directivité de l’iPhone XS Max © Labo Fnac

L’iPhone Xs Max présente des résultats comparables, puisque de 212 cd/m2 dans l’axe, il passe à 99 cd/m2 lorsqu’il est incliné à 45°. À moins forte inclinaison, il affiche 198 cd/m2 (15°) et 154 cd/m2 (30°). Des résultats qui, pour les deux smartphones, sont comparables à ceux qu’a obtenus le Galaxy Note 9. Dans l’ensemble, donc, les deux iPhone Xs et Xs Max proposent des afficheurs de haute volée, comparables aux meilleurs écrans (AM)OLED de l’écosystème Android.

Laure Renouard

Laure Renouard

Journaliste - Fonctionne aussi hors connexion


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.