LaboFnac

Test Labo des Samsung Galaxy S9 et S9+ : captent-ils bien les réseaux mobiles ?

Avant de vous livrer nos tests complets du Samsung Galaxy S9 et du Samsung Galaxy S9+, voici un avant-goût de leur prestation avec l’évaluation d’un critère capital : leurs performances radio. Explication après leur passage dans notre Labo.

Samsung revient cette année avec deux nouveaux fleurons à la tête de sa série de smartphones haut de gamme. Les Galaxy S9 et S9+ partagent une fiche technique à la pointe. Elle est notamment constituée d’un écran incurvé Super AMOLED 18,5:9 affichant une définition Quad HD+ et d’un chipset Exynos 9810 octa. Celui-ci embarque un modem ouvrant aux deux mobiles les portes de la 4G LTE de catégorie 18, avec jusqu’à 1,2 Gbps en débits descendants. En pratique, il reste néanmoins rarissime aujourd’hui de trouver des réseaux mobiles capables de délivrer plus de 300 Mbps. Au-delà des débits très élevés, cette configuration promet aussi des performances radio haut de gamme. Nous avons soumis les Galaxy S9 et S9+ à notre batterie de tests radio pour en savoir plus. Ils nous ont tout d’abord permis de mesurer la compatibilité effective des mobiles avec les catégories de LTE 4, 6, 9 et 11 (jusqu’à 600 Mbps en débits descendants). Les smartphones supportent en outre les bandes de fréquences 1, 2, 3, 4, 5, 7, 8, 12, 13, 17, 18, 19, 20, 25, 26, 28, 32, 38, 39, 40, 41 et 66.

Samsung Galaxy S9 et S9 Plus

© Fahim Alloul / LaboFnac

Pas la peine d’entretenir le mystère : le duo fournit d’excellentes performances radio globales, avec une petite avance à noter du côté du S9. Pour les évaluer, rappelons que nous utilisons une cage de faraday dans laquelle nous envoyons des signaux radio GSM, 3G et 4G sur différentes bandes de fréquences. Nous évaluons par la suite la directivité des mobiles, c’est-à-dire que nous vérifions s’ils sont capables de se connecter au réseau lorsqu’ils sont plus ou moins bien orientés vers les antennes. Nous vérifions en outre leur sensibilité, soit l’intensité du signal reçu, même lorsque le mobile est éloigné des antennes. Cette donnée est particulièrement importante, puisqu’une bonne sensibilité garantit que le smartphone captera bien même dans les zones mal couvertes par les opérateurs. Ces points éclaircis, place aux résultats.

Cage de Faraday

Notre cage de Faraday, située au sous-sol du Labo Fnac.
© LaboFnac

Les performances en 2G

Commençons par le réseau GSM, c’est-à-dire la 2G. Sur la bande GSM 900, le S9+ bénéficie d’une excellente sensibilité, même s’il s’avère un peu directif. Le téléphone est presque aussi sensible à la bande GSM 1800, malgré une directivité là aussi un peu marquée.
Le S9 offre des résultats similaires, mais l’emporte d’une courte tête en raison de sa directivité légèrement moindre. De l’un comme de l’autre, on peut néanmoins affirmer qu’ils ne poseront aucun problème à leurs utilisateurs lorsqu’ils souhaiteront passer des appels.

Les performances en 3G

En 3G, les résultats sont là encore pour le moins convaincants. Malgré une petite puissance de sortie perfectible selon l’angle d’inclinaison du téléphone, les deux smartphones se montrent particulièrement peu directifs : ils pourront accrocher le réseau sans peine. Ils bénéficient d’ailleurs d’une très bonne qualité de transmission en fonction des angles mesurés, ce qui se traduit par une note très satisfaisante d’EVM (Error Vector Magnitude). Et leur excellente sensibilité 3G leur permettra de conserver l’accroche au réseau.

Les performances en 4G

La 4G constitue naturellement un point crucial pour les derniers-nés de Samsung. C’est encore plus vrai dans le cas du Galaxy S9+ : avec son grand écran, il est fait pour consulter des contenus multimédias, et par exemple pour visionner des vidéos sur son large écran, même en situation de mobilité. Nous l’avons évalué sur les trois bandes de fréquences employées par Orange, Bouygues Telecom, SFR et Free Mobile, à savoir la bande 3 (1800 MHz), la bande 7 (2600 MHz) et la “fréquence en or” que constitue la bande 20 (800 MHz), laquelle n’est d’ailleurs exploitée que par les trois opérateurs historiques. Pour évaluer les débits assurés par les mobiles, nous vérifions en laboratoire le pourcentage de données, sur un bloc de 10 000, qui sont téléchargées (download) sur le téléphone, sur chaque angle entre 0 et 315°.

C’est sur la bande 3 en 4G que le Galaxy S9+ fournit les meilleurs résultats, non seulement grâce à d’excellents débits, mais aussi grâce à une directivité très minime et une sensibilité tout aussi bonne. Sur la bande 7, il affiche des résultats un peu moins tranchants puisqu’il s’avère moyen en sensibilité, malgré une directivité contenue et des débits élevés. Quant à la bande 20, elle voit le S9+ exceller en débit comme en sensibilité, malgré une directivité un peu présente.
Le Galaxy S9, meilleur que le S9+ en 2G et en 3G, cède très légèrement du terrain au S9+ au rayon de la 4G. Il est un peu moins sensible sur la bande 3, propose des débits un peu moins rapides sur la bande 7, mais est parfaitement équivalent au S9+ sur la bande 20.

Verdict

Que retenir de ces deux smartphones ? D’abord que sur le plan des performances radio, les Galaxy S9 et S9+ livrent tous les deux d’excellents résultats. Dans le détail, le plus petit du duo se distingue en particulier sur la 2G et la 3G, ce qui garantit notamment son efficacité sur le plan des appels vocaux et de l’envoi de SMS. Le S9+ se montre en revanche légèrement plus compétent en 4G, sur deux des trois principales bandes de fréquences exploitées par les opérateurs français.

Laure Renouard

Laure Renouard

Journaliste - Fonctionne aussi hors connexion


Contenus associés

  • Fred

    Bonjour,
    Cet article est intéressant. La sensibilité réseau devrait être évoqué dans tous les tests de smartphone. C’est quand on voyage qu’on prend conscience des zones grises ou blanches et là ce critère prend tout son importance. A quand un comparatif étayé sur ce point entre tous les smartphones ?
    Cordialement.

  • Bonjour Fred,
    Effectivement c’est un sujet que nous comptons traiter ! Nous avons récemment ajouté la 4G à nos mesures et proposerons un dossier complet sur ce thème prochainement, lorsque nous aurons suffisamment de données.
    Merci pour vos encouragements 🙂

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.