LaboFnac

Les tickets de métro et passe Navigo débarqueraient sur iPhone en février

Dès février 2021, les Franciliens possédant un iPhone vont pouvoir l'utiliser en tant que titre de transport. Selon les informations du Parisien, les smartphones d'Apple permettront d'acheter des titres de transport comme les modèles de Samsung sous Android.

Les détenteurs d’un iPhone empruntant les transports en commun à Paris ou en Île-de-France débutent l’année avec une bonne nouvelle. Selon les informations du journal Le Parisien – qui s’est intéressé aux nouveautés dans les transports franciliens en 2021 – les tickets à l’unité, les passes Navigo hebdomadaire et mensuel ainsi que le forfait antipollution ou le ticket pour se rendre à Roissy ou Orly pourront être achetés depuis un iPhone « dès février ». Une nouveauté importante pour les smartphones d’Apple, jusqu’alors privés de cette possibilité. Les terminaux de la marque à la pomme accusent en effet un certain retard par rapport aux smartphones Android. Certains modèles sous le système d’exploitation mobile de Google profitent de la dématérialisation des titres de transports dans la région Île-de-France. Toutefois, la liste est courte et ne comprend que des smartphones Samsung.

Métro Paris

© Creative Commons

Apple pourrait rattraper son principal dans l’Hexagone, même si l’information n’a pas encore été confirmée par le géant californien ni par Ile-de-France-Mobilités. Néanmoins, l’organisme a relayé l’article de nos confrères sur son compte Twitter sans toutefois apporter de précisions techniques. Si les modèles récents d’Apple sont dotés de la puce (NFC) nécessaire au bon fonctionnement de ce service dématérialisé, le géant de Cupertino est réputé peu enclin à ouvrir son système d’exploitation iOS aux tiers, préférant miser sur ses solutions développées en interne. Deux options semblent se détacher avec d’un côté la possibilité de générer des tickets depuis l’application Vianavigo, et de l’autre, Apple Wallet, qui pourrait stocker les titres de transport. Dans quelques pays, il est déjà possible de payer les transports en commun avec Apple Pay via un iPhone ou une Apple Watch.

Des questions restent en suspens

Par le passé, la firme californienne et la région Île-de-France étaient également en désaccord sur le plan financier. La présidente d’Île-de-France Mobilités, Valérie Pécresse, avait confié en septembre 2019 que le problème était davantage financier que technique. « Apple voulait qu’on paye ce service, alors que les autres opérateurs ont accepté de le prendre à leur charge. Eux se sont engagés sans condition dans ce partenariat. Le risque si on paye, c’est de se retrouver pieds et poings liés avec Apple. Que se passera-t-il s’ils veulent changer leurs tarifs et qu’on n’est pas d’accord ? ». Elle avait également confié que les deux parties étaient « en contacts réguliers (…) depuis plusieurs années ». Le dénouement devrait intervenir d’ici quelques semaines.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.