LaboFnac

Les sous-titres, nouvel outil de piratage informatique ?

D’après Check Point Software Technologies, il serait possible de pirater un ordinateur à partir d’un simple fichier de sous-titres.

Si vous avez déjà téléchargé des sous-titres via les sites spécialisés, l’information suivante pourrait bien vous intéresser. D’après la société Check Point Software Technologies, il serait possible d’injecter du code malveillant directement dans les fichiers de sous-titres. Un pirate pourrait ensuite prendre le contrôle de l’ordinateur en exploitant une faille lors de la lecture avec un logiciel tel que VLC, Kodi (XBMC), mais également les plateformes multimédias de type Stremio ou Popcorn Time. La fragmentation de l’offre logicielle et des formats de sous-titres (plus de 25) sont à l’origine de cette vulnérabilité.

VLC

Celle-ci pourrait exposer plusieurs centaines de millions d’utilisateurs dans le monde : l’exploitation de cette vulnérabilité pourrait permettre à des pirates de prendre le contrôle de machines (ordinateurs, tablettes, smartphones) sur lesquelles des fichiers infectés, aux allures de simples textes, seraient installés.

Pas la peine néanmoins de paniquer puisqu’à ce jour, aucune attaque n’a été signalée. Pour se protéger, Check Point Software Technologies recommande néanmoins de mettre à jour son logiciel vidéo, d’autant que chacune des quatre plateformes évaluées par ses soins a déployé une version corrigée (voir les liens à cette adresse). Fort heureusement, les copies originales de films qui encapsulent des sous-titres et les plateformes légales de téléchargement ne sont pas concernées.

Driss Abdi

Driss Abdi

Journaliste


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.