LaboFnac

Trade Up : Sonos s’explique sur son programme de recyclage

Sonos a récemment lancé un programme de reprise et recyclage qui permet aux utilisateurs d'obtenir 30 % de réduction sur un nouveau produit de la marque. Un programme controversé qui nécessite de "bricker" une vieille enceinte fonctionnelle. Le fabricant est sorti de sa réserve pour apporter quelques explications.

Sonos a lancé en octobre dernier un programme de reprise appelé Trade Up. Présenté comme une « manière simple et écologique » de mettre à niveau un système Sonos, le programme permet de recycler un ancien appareil et d’obtenir une réduction de 30 % sur un nouveau produit de la marque. Au préalable, l’utilisateur doit vérifier si son appareil est éligible, puis confirmer sa volonté de le recycler et d’opter pour un nouveau modèle afin d’obtenir sa ristourne. Une formule simple qui nécessite de passer son vieux modèle en « mode recyclage », même si celui-ci est toujours pleinement fonctionnel.

Sonos Trade Up

© Sonos

En plus de supprimer l’ensemble des données, un passage obligé avant de se séparer d’un produit, ce mode va rendre l’enceinte inutilisable, comme l’explique Sonos. « Votre appareil entre en Mode recyclage 21 jours après la confirmation du recyclage dans l’application Sonos. En Mode recyclage, toutes les données sont effacées et l’appareil est désactivé de façon permanente, afin que vous puissiez l’éliminer en toute sécurité. Une fois votre appareil placé en Mode recyclage, il n’est plus possible de le réactiver », écrit le fabricant sur son site.

La méthode ne fait pas l’unanimité et un « thread » publié sur Twitter le 27 décembre a particulièrement retenu l’attention. Partagé plus de 6500 fois et liké plus de 10 000 fois, le message du compte @atomicthumbs fustige la décision de Sonos. L’utilisateur, qui semble travailler pour un recycleur, évoque le cas d’une personne qui a recyclé cinq enceintes Play:5.


Selon lui, ces enceintes toujours fonctionnelles auraient pu être revendues 250 dollars chacune, plutôt que d’être définitivement condamnées. « C’est l’abus et le gaspillage de matériel le plus néfaste pour l’environnement que j’ai vu en cinq ans de travail chez un recycleur. Nous aurions pu les vendre, et nous assurer qu’ils étaient réutilisés, comme nous le faisons avec tous les appareils électroniques fonctionnels qui peuvent l’être. Maintenant, nous devons les mettre à la ferraille », explique-t-il sur le réseau social. « C’est la seule fois que j’ai vu une entreprise briquer explicitement son propre matériel au nom de la « durabilité » et de « l’encouragement au recyclage » », ajoute-t-il.

Ces messages ont rapidement trouvé un écho favorable, poussant un compte officiel de Sonos (@SonosSupport) a apporté une première réponse pour justifier l’existence de Trade Up. Dans sa FAQ, la firme tente également de rassurer en expliquant : « Ces anciens produits ont été remplacés par des produits plus puissants dans le système Sonos. Nous pensons avoir pris la bonne décision en faisant du recyclage une condition pour profiter de cette offre. En apportant votre appareil à un centre local de recyclage de déchets électroniques agréé, vous éliminerez le matériel informatique obsolète de la manière la plus écologique possible ». Contacté par le site The Verge, Sonos a néanmoins tenté de justifier l’existence de son programme de remise.

Sonos s’explique sur son programme

Le spécialiste s’inquiète de voir des vieux appareils, qui ne permettent pas de profiter de « l’expérience Sonos » moderne, être encore sur le marché : « La réalité est que ces anciens produits n’ont pas la puissance de traitement et la mémoire nécessaires pour supporter les expériences Sonos modernes. Avec le temps, la technologie évoluera d’une manière que ces produits ne peuvent pas prendre en charge. Pour certains propriétaires, ces nouvelles fonctionnalités ne sont pas importantes. Par conséquent, ils peuvent choisir de ne pas participer au programme Trade Up ».

Toutefois, Sonos assure que « pour d’autres propriétaires, il est important d’avoir des appareils Sonos modernes capables d’offrir ces nouvelles expériences ». « Le programme Trade Up est donc un moyen abordable pour ces propriétaires de se mettre à niveau », ajoute la marque américaine. Cette dernière craint également que la présence d’anciens modèles puisse nuire à son image, estimant « que l’action la plus responsable était de ne pas les [les anciens produits] réintroduire auprès de nouveaux clients qui pourraient ne pas comprendre pourquoi des produits de plus de 10 ans ne sont plus en mesure d’offrir l’expérience qu’ils attendaient ».

Seules les vieilles enceintes sont concernées

Sonos est réputé pour le suivi de ses produits et a pour habitude de proposer des mises à jour logicielles pendant cinq ans après qu’un appareil est retiré de la vente. Or, les produits concernés par le programme Trade Up ont été lancés il y a plus de dix ans. Les modèles concernés sont les Sonos Play:5 (première génération), Sonos Connect, Sonos Connect:Amp, ZonePlayer 80 (ZP80), ZonePlayer 90 (ZP90), ZonePlayer 100 (ZP100) et ZonePlayer 120 (ZP120).

Malgré ces explications, le programme de Sonos conserve quelques zones ombres. Ainsi, Sonos indique qu’il n’est pas possible de revenir d’annuler le passage en mode recyclage de l’enceinte. L’entreprise a néanmoins confirmé qu’elle disposait des outils nécessaires pour revenir en arrière si le processus avait été déclenché par inadvertance.

Enfin, on note que le constructeur ne récupère pas forcément ses produits et propose simplement de déposer l’appareil dans un centre de recyclage de déchets électroniques agréé. Il est également possible d’utiliser un bordereau d’expédition prépayé pour retourner son enceinte à Sonos. La FAQ précise toutefois que la remise de 30 % est proposée dès lors que l’utilisateur a activé le mode recyclage, Sonos n’oblige donc pas l’utilisateur à recycler l’appareil.


Contenus associés

  • Côme JACQMIN

    La réalité est que le système sonos relève purement et simplement de l’obsolescence programmée. Comment accepter d’une part 4 ans après l’achat d’un matériel coûteux d’en perdre l’utilisation par suite de mises à jour imposées, aucune information préalable n’étant donnée sur les nouvelles fonctinonalités ni sur les prérequis. ainsi, j’ai ^perdu la possibilité de contrôler le système à la suite d’un mise à jour intempestive, le système d’exploitation de mon smartphone n’étant plus plus compatible…

    Comment accepter que 4 ans après l’achat on m’annonce que le matériel acheté ne sera plus mis à jour, car, quand je l’ai acheté neuf, je ne savais pas qu’il s’agissait en fait d’un modèle dont la fin de commercialisation et de vie était en fait programmée….

    Comment encore admettre de ne pas pouvoir retrouver les configurations anciennes qui fonctionnaient ?? Car tout est opaque. Vous ne contrôlez rien à part votre portefeuille au moment de l’achat.

    Et encore, votre « expérience » Sonos peut commencer par l’achat d’un dispositif supplémentaire (un répétiteur wifi, dit « Boost ») si vous découvrez que votre Wifi ne suffit pas pour soutenir l’installation…

    Mon expérience Sonos est exceptionnelle. Heureusement, elle est celle d’une escroquerie.

  • Chris LePitouille

    J’ai adoré Sonos, la qualité sonore, les fonctionnalités, le design…
    Après avoir reçu l’avertissement m’indiquant que mon Play 5 ne serait plus mis à jour et perdrait petit à petit nombre de fonctionnalités, que mes Play 1 ne seront plus mis à jour tant que je garderai mon Play 5 actif… j’ai décidé de me séparer de l’ensemble des mes produits sonos.
    Je n’achèterai plus jamais cette marque. Mette 800€ dans un matériel dont le fonctionnement n’est assuré que quelques années alors qu’il est parfaitement fonctionnel est une notion totalement inacceptable !
    Honte à Sonos.
    Cette société ayant choisi ce mode de fonctionnement, je n’achèterai plus aucun de leurs produits. J’encourage tout le monde à un boycott général.

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.