LaboFnac

Tumblr tombe dans l’escarcelle du propriétaire de WordPress

Propriétaire de WordPress, l'entreprise Automattic s'est offert la plateforme Tumblr pour quelques millions de dollars. Une somme bien inférieure à celle déboursée par Yahoo! il y a six ans.

Douze ans après sa création, Tumblr va connaître un troisième propriétaire. Verizon a décidé de céder la plateforme de blogs à Automattic, acteur majeur du microblogging et propriétaire de WordPress. Le montant de la transaction n’a pas été communiqué, mais il se situerait « bien en-dessous » des 20 millions de dollars selon Axios. La presse américaine indique même que la vente se serait conclue sous la barre des 10 millions de dollars, soit beaucoup moins que la somme versée par Yahoo il y a six ans.

Tumblr

© Tumblr

Dès son arrivée à la tête de Yahoo, Marissa Mayer avait multiplié les acquisitions pour relancer l’ex-géant du web. L’entreprise américaine n’avait pas hésité à mettre 1,1 milliard de dollars sur la table pour s’offrir Tumblr. La plateforme était alors à son apogée, mais elle n’a jamais trouvé sa place au sein d’un groupe Yahoo en perdition. Tumblr était finalement tombée dans le giron de Verizon en 2017, lorsque ce dernier avait racheté les activités Internet de Yahoo! pour 4,5 milliards de dollars. Le réseau social était rattaché à Oath, la filiale médias de l’opérateur télécom américain.

La fin du porno a précipité la chute de Tumblr

Déjà sur la pente descendante, Tumblr a pris la décision radicale de bannir toutes les publications pour adultes fin 2018. Le contenu pornographique figurait alors en bonne place sur la plateforme et cette décision lui à fait perdre plusieurs millions d’utilisateurs. Cette décision avait été prise quelques jours après la découverte de contenus pédopornographique qui ont conduit à l’éviction temporaire de l’application de l’Apple Store. Sans doute trop encombrant et déçu du faible potentiel de Tumblr, Verizon avait alors pris la décision de vendre plateforme. Un célèbre site pornographique s’était alors manifesté en promettant le retour des contenus NSFW (not safe for work), mais c’est finalement Automattic qui a mis la main sur l’ex-pépite du web.

Le PDG d’Automattic, Matt Mullenweg, a d’ailleurs salué le rachat d’une « des marques les plus emblématiques du Web » qui héberge encore aujourd’hui 475 millions de blogs.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.