LaboFnac

Twitter : un « drôle » de piratage et des messages en turc

Une application tierce, TwitterCounter, a subi un piratage permettant l'accès aux comptes de milliers d'utilisateurs, et la diffusion d'un message en turc.

En ce moment, la tendance veut qu’on associe le piratage informatique et la Russie. Mais depuis ce mercredi 15 mars 2017, un important piratage de Twitter détourne nos regards vers la Turquie. En effet, de nombreux comptes connus se sont mis à relayer un message en turc, et précédé d’une croix gammée. Selon les victimes, le message varie, mais sur certaines personnalités françaises, par exemple, on pouvait lire des hashtags comme #Nazialmanya #Nazihollanda (Allemagne nazie, Pays-Bas nazi) et un renvoi vers une vidéo présentant des discours du président Erdogan.

twitter

Plus inquiétant, le message stipule aussi un rendez-vous le 16 avril prochain, correspondant au référendum sur une réforme constitutionnelle visant à renforcer les pouvoirs du Président.

En France, ce sont des personnalités politiques ou médiatiques qui ont été visées, parmi lesquelles on peut citer Alain Juppé, le maire de Bordeaux, le Ministère de Berçy, ou le magazine Envoyé Spécial de France Télévision. Aux États-Unis, les pirates ont visiblement réussi à s’attaquer au magazine Forbes et à BBC News North America. Plus étonnant, les comptes de l’ancien tennisman Boris Becker et du club de football du Borussia Dortmund en ont aussi fait les frais.

piratage juppe

D’après les premières investigations, c’est l’application tierce Twitter Counter qui aurait subi le piratage permettant l’accès à tous ces précieux comptes. Il est donc plus que conseillé de révoquer l’accès à cette application dans les paramètres de votre compte.

Romain Challand

Romain Challand

Journaliste


    Contenus associés

    Partager cet article :

    Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.