LaboFnac

Twitter lutte contre les « fake news » et suspend 70 millions de comptes en 2 mois

Twitter a décidé d'intensifier sa lutte contre les faux comptes et ceux suspectés de propager de fausses informations. La plateforme a suspendu 70 millions de comptes en seulement deux mois, des efforts qui risquent de peser sur la croissance du réseau social.

Twitter fait le ménage depuis plusieurs semaines sur sa plateforme et cela se voit dans les chiffres. Le réseau social a suspendu plus de 70 millions de comptes suspects en mai et juin et n’a pas baissé de rythme en juillet, annonce le Washington Post. Le quotidien américain explique que Twitter a fortement intensifié sa lutte contre les faux comptes et les comptes jugés suspects, un changement majeur qui doit permettre de réduire le flux de désinformation sur le réseau social. Le taux de suspension de comptes a plus que doublé depuis octobre. Il est en moyenne de plus d’un million par jour et a connu un pic à la mi-mai, quand plus de 13 millions de comptes douteux ont été suspendus en une seule semaine, note l’AFP.

Twitter

© Pixabay

En début d’année, Twitter avait annoncé la mise en place de nouvelles mesures pour lutter contre les « bots » et s’était félicité des résultats sur son blog. Le réseau social – comme Facebook ou Google – avait été pointé du doigt pour son laxisme face à la prolifération de fausses informations (fake news), notamment lors de la campagne électorale américaine de 2016. Del Harvey, vice-présidente en charge de la confiance et la sécurité chez Twitter, a confirmé que la firme avait pris un nouveau virage. Elle ajoute que le réseau social n’a pu que récemment consacrer les ressources nécessaires et développer les capacités techniques pour cibler les comportements malveillants.

L’oiseau bleu s’attaque aux faux comptes

Toutefois, la nouvelle politique de Twitter inquiète les investisseurs et les marchés boursiers. Suite à la parution de cet article, l’action du site américain a chuté de plus de 9 % lundi avant de se reprendre en fin de journée. Pour Twitter, ces nouvelles mesures n’ont pas « une tonne d’impact » sur le nombre total d’utilisateurs, car la plupart des comptes suspendus ne publient pas régulièrement. Le directeur financier du réseau social,lNed Segal, a également apporté quelques précisions dans un tweet. Il explique : « La plupart des comptes que nous supprimons ne sont pas inclus dans nos statistiques, car ils n’ont pas été actifs sur la plate-forme depuis 30 jours ou plus, ou nous les avons saisis au moment de leur création et ils n’ont jamais été pris en compte. Si nous supprimions 70 millions de comptes de nos données, nous vous en informerions directement ». Le nombre d’utilisateurs actifs est un indicateur clé de la croissance de Twitter qui se veut rassurant. La publication de ses résultats trimestriels, prévue pour le 27 juillet, devrait également permettre d’y voir plus clair.

En attendant, ce grand nettoyage amuse Donald Trump qui n’a pas manqué de réagir. « Twitter se débarrasse des faux comptes à un rythme record. Est-ce que cela va inclure le « Failing New York Times » et la machine à propagande pour Amazon, le Washington Post, qui cite constamment des sources anonymes qui, à mon avis, n’existent pas – ils feront tous les deux faillite dans 7 ans ! », assure le président américain. Le New York Times et le Washington Post sont régulièrement critiqués par le président américain qui n’apprécie pas leur couverture de sa politique.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.