LaboFnac

Twitter veut permettre à tous les comptes d’être vérifiés

Suspendu l'année dernière, le programme de vérification de Twitter pourrait bientôt faire son grand retour. Le réseau social a décidé de revoir sa copie et souhaiterait permettre à tous les utilisateurs d'être certifiés.

Le badge bleu de Twitter est le Graal pour de nombreux utilisateurs, il signifie que votre compte a été certifié par le réseau social. Des célébrités, mais aussi des marques et des professionnels, ont ainsi pu l’obtenir jusqu’au mois de novembre 2017. Une polémique avait alors éclaté lorsque des membres ont découvert que le compte de Jason Kessler, l’un des principaux organisateurs de la manifestation « Unite the Right », était certifié.

Le réseau social avait alors réagi par le biais de son compte Support : « La vérification visait à authentifier des identités & des voix, mais elle est interprétée comme une recommandation ou un indicateur d’importance. Nous reconnaissons que nous avons créé cette confusion et que nous devons la résoudre. Nous avons interrompu toutes les vérifications générales pendant que nous travaillons et nous ferons bientôt un rapport ». Le PDG Jack Dorsey y était également allé de son commentaire en précisant : « Nous avons réalisé il y a quelque temps que le système est cassé et doit être reconsidéré ». Le petit oiseau bleu avait alors décidé de suspendre son processus de vérification.

Twitter

© Creative Commons / FirmBee

Cette semaine, lors d’un live sur Periscope, Jack Dorsey est revenu sur la question et annonce que Twitter travaille sur une nouvelle manière de vérifier les comptes. « L’intention est d’ouvrir la vérification à tout le monde », a ainsi déclaré le PDG de Twitter, des propos repris par le site ReCode. Le réseau social souhaiterait en finir avec l’image que renvoient les comptes certifiés, souvent perçus comment étant approuvés par Twitter et ses équipes. S’il reste prudent sur la façon dont la plateforme va procéder, un système automatisé pourrait voir le jour, Twitter ne voulant pas être considéré comme un « juge ».

Quid de l’anonymat ?

En devenant un signe d’identité plutôt qu’un signe de crédibilité, le nouveau processus de vérification de Twitter pourrait sonner la fin de l’anonymat. Une décision qui risque de déplaire à de nombreux utilisateurs et aux défenseurs de la vie privée. La plateforme – qui tente de lutter contre les « bots » et les arnaques sur les cryptomonnaies – va devoir trouver le juste équilibre.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.