LaboFnac

Ubuntu sur les appareils mobiles, c’est fini

Canonical annonce la fin d'Ubuntu Touch, la version mobile de son OS en développement depuis 2011.

C’est par le biais d’un billet de blog que Canonical, la firme à la tête d’Ubuntu, évoque aujourd’hui ses prochaines mutations. Son CEO, Mark Shuttleworth, annonce l’abandon de l’environnement Unity8, le ciment de la convergence entre l’OS pour ordinateurs et sa version mobile. Concrètement, il signifie la fin d’Ubuntu Touch, dédié à la fois aux smartphones et aux tablettes tactiles, qui s’appuyait notamment sur la plateforme Unity8.

Ubuntu Touch

S’il souligne « un excellent trimestre et une excellente année pour l’entreprise« , Mark Shuttleworth reconnaît toutefois que l’industrie ne s’est pas montrée intéressée par sa proposition, préférant se tourner vers des solutions connues – le « better evil » qu’il évoque n’étant autre qu’Android. « Ce que l’équipe Unity8 a fourni jusqu’alors est beau, utilisable et solide, mais je respecte le fait que le choix final revienne aux marchés et à la communauté, qui décident quels produits seront développés et lesquels disparaîtront ». Concrètement, il faut avouer qu’à part quelques essais chez Meizu côté smartphones et BQ côté tablettes, peu de marques ont osé se lancer dans la version mobile de l’OS.

Canonical, qui maintient ses travaux sur Ubuntu, annonce abandonner Unity8 au profit du plus ancien GNOME, et désormais mettre l’accent sur l’Internet des Objets.

Laure Renouard

Laure Renouard

Journaliste - Fonctionne aussi hors connexion


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.