LaboFnac

L’UFS 3.0 promet de doubler la vitesse de transfert sur mobile

Le standard dédié à la mémoire de stockage UFS 3.0 a été officialisé le 30 janvier dernier. Il devrait fortement intéresser les concepteurs de smartphones.

Alors que le Mobile World Congress s’apprête à ouvrir ses portes, le marché du mobile s’apprête à accueillir de nouvelles références de smartphones chez les grands et petits constructeurs. Mais la grand-messe de Barcelone est aussi l’occasion d’assister à l’émergence de nouvelles technologies et de nouveaux composants, et de s’intéresser de près à ce qui équipera nos smartphones à l’avenir. On pourrait bien y trouver des puces répondant au standard UFS 3.0 dédiées au stockage contenu dans les mobiles.

Samsung Galaxy A8

Le JEDEC (Joint Electron Device Engineering Council) a en effet dévoilé, il y a quelques jours, le standard UFS 3.0 qui possède la particularité d’offrir une vitesse théorique de 2900 Mo/s, doublée par rapport à l’UFS 2.1 donc. Cette capacité de transfert de données servirait notamment à améliorer l’enregistrement de contenus vidéo, et de préparer les mobiles pour la 8K, par exemple.

Autre nouveauté avec l’UFS 3.0, sa température de fonctionnement est comprise entre -40° et +105° Celsius, ce qui la destine aussi au marché automobile. « L’UFS 3.0 offre une foule d’améliorations par rapport aux versions précédentes de ces normes qui aideront les concepteurs de produits à améliorer significativement les appareils mobiles et applications connexes », a déclaré Mian Quddus, président du conseil d’administration de JEDEC.

On imagine que Samsung s’intéresse de près à ce standard, lui qui a récemment présenté une puce de 512 Go en UFS 2.1. Il ne serait donc pas étonnant de trouver de l’UFS 3.0 sur de futurs Galaxy S ou Note.

Romain Challand

Romain Challand

Journaliste


    Contenus associés

    Partager cet article :

    Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.