LaboFnac

Les ventes de PC repartent à la hausse après des années de déclin

Les ventes de PC se portent un peu mieux. Au deuxième trimestre, Gartner estime que les ventes sont reparties à la hausse à l'échelle mondiale.

Ce n’est pas une nouveauté : le marché du PC est en difficulté, les ventes étant inexorablement à la baisse depuis le début de l’année 2016. Une tendance qui pourrait changer, si les chiffres relevés par Gartner se confirment. Le cabinet d’analyses indique en effet que, d’après ses estimations préliminaires, il s’est vendu plus de PC au deuxième trimestre 2018 qu’à la même période un an plus tôt.

Garter

© Garter

Selon ses chiffres, Lenovo prend la tête des vendeurs de PC, au coude à coude avec HP, puisque le premier a écoulé 13,601 millions de machines et le second, 13,589 millions. Suivent Dell (10,458 millions), Apple (4,395 millions) et Acer (3,969 millions de machines) pour un total de 62,095 millions d’ordinateurs écoulés pendant le deuxième trimestre 2018, contre 61,254 millions à la même période un an plus tôt. Gartner relève en outre que l’ensemble des marques de son top 5 enregistrent une croissance plus ou moins marquée durant ce trimestre (entre 3 et 10,5 %), tandis que le ventre mou des vendeurs de machines, qui représente un quart du marché, subit un déclin marqué. En moyenne, ce trimestre voit donc les ventes d’ordinateurs portables croître de 1,4 %, toutes marques confondues.

Comment expliquer ce petit sursaut, qui demande évidemment à être confirmé non seulement par les chiffres définitifs de Gartner, mais aussi par plusieurs trimestres de croissance consécutifs ? Mikako Kitagawa, analyste chez Gartner, note que « la croissance des livraisons de PC a été emportée par la demande sur les marchés professionnels », tandis que le marché privé, lui, est toujours à la peine. Une demande des entreprises très certainement due au renouvellement des machines sous Windows 8, dont le support à pris fin en début d’année, pour des modèles sous Windows 10. Toujours d’après Kitagawa, il faut d’ailleurs s’attendre à une nouvelle baisse des ventes d’ici deux ans, lorsque la vague de renouvellement sera achevée.

Pour l’heure, les constructeurs multiplient les efforts pour séduire un marché grand public difficile, nettement concurrencé par les grands smartphones. Microsoft, en tant que développeur de Windows, travaillerait déjà sur son OS de nouvelle génération. Il espère en outre séduire les étudiants et utilisateurs au budget limité en déclinant ses Surface, traditionnellement haut de gamme et onéreuses, dans une version Go plus abordable.

Laure Renouard

Laure Renouard

Journaliste - Fonctionne aussi hors connexion


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.