LaboFnac

Pour la première fois en France, les ventes de smartphones sont en baisse

Pour la première fois dans l'Hexagone, il s'est vendu moins de smartphones en 2016 que les années précédentes. Les Français, déjà équipés de mobiles, renouvellent moins leurs appareils, mais dépensent un peu plus.

Comment le marché du smartphone se porte-t-il en France ? Si l’on en croit la dernière étude de l’institut d’analyse GfK, il y a du bon et du moins bon. À commencer par le taux de renouvellement des mobiles, qui a semble-t-il baissé, ce qui se traduit par un recul des ventes comparées aux années précédentes. Ainsi, le cabinet indique que 20,2 millions de téléphones se sont vendus en 2016, soit 4,4 millions de moins que l’année précédente. Entre 2012 et 2015, les ventes avaient ainsi oscillé entre 23,1 et 24,6 millions d’unités en France.

Ventes smartphones

Moins de téléphones, mais plus de revenus

Des ventes en baisse, certes, mais un chiffre d’affaires en légère hausse. Car même s’il s’est vendu moins de smartphones et de feature phones (2,9 millions d’appareils sur les 20,2 millions), ils ont rapporté 3,7 milliards d’euros en 2016, soit +5 % en un an. GfK observe d’ailleurs que les terminaux à moins de 100 euros, qui apportent souvent une expérience décevante et conduisent à un renouvellement rapide. Ils ne comptent plus que pour moins de 20 % des appareils vendus en grande distribution. « Reste à voir si les marques désengagées de l’entrée de gamme auront convaincu une partie de leurs consommateurs de les suivre », commente GfK, visant sans nul doute des piliers du genre tels que Wiko.

iPhone

GfK relève au passage une autre tendance en pleine émergence, qui correspond d’ailleurs au souhait des consommateurs de s’orienter vers des smartphones plutôt haut de gamme, mais sans en payer le prix. Le marché des appareils reconditionnés a le vent en poupe, puisqu’il est estimé à 2 millions d’appareils. C’est aussi l’un des facteurs pouvant expliquer le recul des ventes de mobiles, puisque les chiffres avancés par le cabinet d’études ne portent que sur les appareils neufs, chez les opérateurs et les revendeurs.

Ces tendances se confirmeront-elles en 2017 ? Le marché du mobile étant capable de surprises, on se gardera bien de jouer les prophètes. En revanche, si ces orientations se poursuivent, l’année en cours pourrait marquer une augmentation de 1 % du marché du mobile, composé à 95 % de smartphones, tandis que 22,4 millions de téléphones se vendraient.

Laure Renouard

Laure Renouard

Journaliste - Fonctionne aussi hors connexion


Contenus associés

Comments are closed.

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.