LaboFnac

Même sans prise jack, les derniers iPhone tirent vers le haut les ventes de terminaux iOS

La sortie des derniers iPhone semble apporter une belle bouffée d'air à Apple, qui voit les ventes de mobiles sous iOS grimper sur la période d'août à octobre, d'après la dernière étude de Kantar. Une performance qui s'observe aussi bien aux États-Unis qu'en Europe.

La dernière étude de l’institut Kantar détaille la répartition des différents systèmes d’exploitation dans les ventes d’août à octobre 2016. Une période marquée notamment par deux faits de taille : la sortie des iPhone 7 et 7 Plus, que nous avons d’ailleurs testés, mais aussi le retrait du marché du Samsung Galaxy Note 7, pourtant annoncé comme le succès commercial de l’automne.

Si l’on en croit ces statistiques, les ventes de terminaux iOS n’ont pas pâti de l’absence de prise jack remarquée chez les derniers iPhone. Les appareils d’Apple gagnent en effet 10 % de part de marché d’un trimestre à l’autre aux États-Unis. Mais surtout, ils gagnent également quelques points sur un an, passant de 33,5 % à 40,5 % des ventes. Toujours sur le marché américain, 10,6 % des smartphones écoulés sur la période étaient des iPhone 7, et 5,3 % des iPhone 7 Plus.

Les terminaux iOS représentent un peu moins de ventes en Europe, mais restent eux aussi sur la pente ascendante, avec 21,2 % des appareils vendus contre 19,8 % un an plus tôt sur les cinq pays évalués par Kantar (Allemagne, Grande-Bretagne, France, Italie et Espagne). Notez d’ailleurs que si iOS recule légèrement en Allemagne, il progresse sensiblement en France, passant de 17,4 à 21,3 % du marché.

Android en recul aux États-Unis, mais en pleine forme en Europe

Qui dit croissance d’iOS dit possible recul d’Android, son rival et leader du marché mobile. Aux États-Unis notamment, ce sont plus de cinq points que l’OS au Budgdroid a perdus (57,9 % contre 63,5 % du marché un an plus tôt), malgré la présence remarquée des Google Pixel au rang des terminaux plébiscités. L’Europe contredit toutefois la tendance américaine, et a vu, sur les trois derniers mois, Android gagner 4 points par rapport à la même période en 2015, et monter à 75,2 % de parts de marché. Le grand perdant n’est autre que Windows, déjà pratiquement absent aux USA, et en recul de cinq points à 3,2 % en Europe. Il faut dire qu’aucun nouvel appareil sous Windows 10 n’est sorti durant cette période sur le Vieux Continent, et que seules les promotions touchant les mobiles encore en stock permettent à l’OS d’apparaître dans ce classement.

Statistiques iOS

Les autres systèmes d’exploitation, parmi lesquels compte encore BlackBerry OS, poursuivent leur déclin progressif. Il faut dire que les clients de la firme canadienne doivent désormais se tourner vers des BlackBerry sous Android, à l’image du tout récent DTEK60.

Laure Renouard

Laure Renouard

Journaliste - Fonctionne aussi hors connexion


Contenus associés

Comments are closed.

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.