LaboFnac

Les ventes d’iPhone permettent à Apple de publier des résultats record

Les résultats d'Apple pour le premier trimestre de son année fiscale 2020 étaient très attendus. La firme californienne n'a pas déçu en publiant des résultats records, grâce notamment à une hausse des ventes d'iPhone.

Apple a publié les résultats du premier trimestre de son exercice fiscal 2020, clos fin décembre. Cette période, qui correspond à la période des fêtes de fin d’année, est traditionnellement la plus importante pour le géant californien. L’annonce de l’entreprise américaine était très attendue après une période mouvementée, marquée par un recul des ventes de ses smartphones et une stratégie de diversification des sources de profits vers les services (jeux, vidéos, musique…). Une nouvelle mutation pour Apple qui a souvent su se réinventer et qui affiche une grande forme en ce début d’année 2020.

test iPhone 11

© LaboFnac

La société dirigée par Tim Cook a publié mardi des résultats de ventes et de bénéfices supérieurs à ce qui pouvait être attendu. Le chiffre d’affaires d’Apple a progressé de 9 % sur un an, à 91,8 milliards, permettant à la firme de signer « un record historique ». Le bénéfice net est également en hausse, à 22,2 milliards, et le bénéfice par action s’élève à 4,99 dollars alors que les analystes attendaient 4,54 dollars. La marque américaine a une nouvelle profité de ses ventes internationales qui représentent 61 % des recettes du trimestre. L’AFP évoque des ventes records en France, au Royaume-Uni, en Pologne ou encore en Espagne, ainsi qu’aux États-Unis.

L’iPhone retrouve la croissance

Moins à son aise depuis quelques trimestres, le produit phare d’Apple voit ses ventes repartir à la hausse. Apple annonce que les ventes d’iPhone se sont élevées à 55,96 milliards, dépassant les attentes et confirmant le très bon accueil réservé à la cuvée 2019, composée des iPhone 11 et 11 Pro. Apple n’est plus dans une logique de « révolution » avec son smartphone et a fait quelques efforts – au niveau du prix notamment – pour rester parmi les références du marché. Une stratégie payante pour la pomme qui fait mieux que lors de l’exercice précédent (52 milliards), rappelle Reuters.

Les services et wearables continuent leur progression

Autre succès pour Apple, la progression des services qui n’en finissent plus de battre des records. Cette catégorie est fortement mise en avant par Tim Cook et enregistre un chiffre d’affaires de 12,7 milliards de dollars (+17 % sur un an). Cette catégorie comprend notamment Apple Music, Apple TV+, Apple Pay, iCloud ou encore Apple Arcade. Elle s’impose comme la deuxième source de revenus du groupe, rapportant autant que les iPad et Mac.

Ces deux catégories ne participent à pas l’euphorie générale et présentent des résultats en baisse : -11,18 % pour l’iPad et -3,45 % pour les Mac. La tablette frappée d’une pomme a été oubliée en fin d’année dernière et ce choix peut expliquer le recul des ventes. Les prochaines annonces et le probable lancement de nouveau iPad Pro devraient permettre à la catégorie de se relancer. Concernant les Mac, Apple a officialisé son MacBook Pro 16 pouces et commercialisé son Mac Pro en fin d’année. Ces lancements tardifs n’ont sans doute pas permis au segment de progresser et il faudra sans doute attendre des nouveautés tournées vers le grand public pour voir le Mac retrouver des couleurs.

Apple Watch Series 5

© LaboFnac

Outre les services, les « Autres Produits » continuent d’envoyer des signaux positifs. La catégorie est désormais appelée « Wearables, Home and Accessories » et comprend notamment les montres connectées comme la Watch Series 5, les AirPods et les accessoires. Les wearables de la pomme sont en forme et ont rapporté 10 milliards de dollars, en hausse de 37 %. En plus des AirPods et AirPods Pro, Apple semble profiter de la baisse de prix de la Watch Series 3 pour soigner ses résultats.

Apple annonce que sa base installée, c’est-à-dire le nombre d’iPhone, d’ordinateurs et d’autres appareils actifs possédés par les utilisateurs, a augmenté de 100 millions pour dépasser 1,5 milliard d’utilisateurs en 2019. « Nous sommes ravis de publier le chiffre d’affaires trimestriel le plus élevé jamais réalisé par Apple, grâce à une demande forte pour nos iPhone 11 et iPhone 11 Pro, et un record historique pour les services et les wearables », assure Tim Cook dans un communiqué.

Le coronavirus inquiète Tim Cook

Les bons résultats d’Apple et le retour au premier plan de l’iPhone pourraient se confirmer dans les mois qui viennent. La firme doit présenter un nouveau modèle plus abordable et préparer l’arrivée des premiers iPhone 5G. Néanmoins, l’épidémie de coronavirus inquiète Apple et son patron Tim Cook.

« Nos pensées vont avant tout vers ceux qui sont affectés dans toute la région (…) Nous sommes encore en train de collecter des données et nous surveillons cela de très près », précise Tim Cook dans des propos rapportés par l’AFP. Il ajoute que l’entreprise avait fait des dons aux équipes qui combattent le virus et qu’elle avait limité les déplacements de ses employés. La firme californienne a de nombreux fournisseurs basés en Chine et des sous-traitants dans la région de Wuhan. Le nouveau coronavirus pourrait ainsi impact la production de ses produits et Tim Cook reconnaît que « la situation est moins claire » pour les chaînes de production située en dehors de Wuhan, épicentre du coronavirus.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.