LaboFnac

Les ventes de smartphones ont connu une forte baisse en 2018

Le marché du smartphone n'est pas en grande forme avec une baisse des ventes qui se poursuit au dernier trimestre. L'année 2018 est même présente comme "la pire année jamais enregistrée" concernant les livraisons de smartphones. Les constructeurs chinois ont toutefois confirmé leur montée en régime.

L’année 2019 devrait être marquée par de nombreuses nouveautés sur le marché du smartphone. Le MWC 2019 sera l’événement à suivre fin février avec des annonces concernant les appareils pliables et 5G chez de nombreux constructeurs. Ces derniers auront à cœur de relancer un secteur qui stagne depuis de nombreux mois et vient d’enregistrer son cinquième trimestre consécutif de baisse, selon IDC. Le cabinet s’est penché sur le dernier trimestre de l’année 2018 qui coïncide avec les fêtes de fin d’année, une période qui profite notamment à Apple.

On a vu avec les derniers résultats de la firme de Cupertino que les ventes d’iPhone sont en baisse (même combat chez LG d’ailleurs), et IDC confirme la tendance (-11,5 % sur un an). D’après ses chiffres, Apple a toutefois écoulé 68,4 millions de smartphones au quatrième trimestre 2018, ce qui lui permet de terminer l’année devant Huawei. Le géant chinois affiche une croissance exceptionnelle (+43,9 %) et figure en troisième position avec 60,5 millions d’unités vendues. La marque à l’origine du P20 Pro ou du Mate 20 Pro s’octroie une part de marché de 16,1 %, mais reste donc derrière Apple (18,2 %) et Samsung (18,7 %).

IDC ventes smartphones Q4 2018

© IDC

Des ventes en baisse fin 2018, Apple repasse devant Huawei

Incontournable, Samsung reste solidement accroché à son fauteuil, même si la marque voit ses ventes fléchir (-5,5 %), passant de 74,5 millions en 2017 à 70,4 millions au dernier trimestre 2018. L’arrivée des Galaxy S10 et du modèle pliable sera particulièrement importante, mais on sait depuis quelques mois que Samsung mise aussi et surtout sur ses terminaux milieu de gamme pour conserver la tête. Au total, 375,4 millions de smartphones ont trouvé preneur sur la fin d’année 2018 (-4,9 %) avec des progressions pour Oppo (4e) et Xiaomi (5e) tandis que les autres constructeurs ont connu une baisse importante (-18,5 %).

Pour IDC, cette nouvelle baisse est le symbole d’une année 2018 très compliquée que le cabinet qualifie de « pire année jamais enregistrée pour les livraisons de smartphones ». Il estime que 1,4 milliard d’appareils ont été écoulés sur l’ensemble de l’année, contre 1,46 milliard en 2017, ce qui constitue une baisse de 4,1 %. Les deux principaux leaders sont touchés par cette tendance puisque Samsung a vu ses ventes fondre de 8 % alors qu’Apple reste deuxième sur l’ensemble de l’année malgré une baisse de 3,2 %. Le géant sud-coréen a quand même écoulé plus de 290 millions d’appareils et conserve une avance confortable sur ses deux rivaux (un peu plus de 80 millions d’unités supplémentaires). Apple conserve en effet sa deuxième place d’une courte tête avec 208,8 millions d’iPhone vendus contre 206 millions pour Huawei, qui confirme au passage son excellente année 2018.

IDC ventes smartphones 2018

© IDC

Selon IDC, 2018 est la « pire année » pour le secteur

Dans le viseur de nombreux pays occidentaux, Huawei a vu ses ventes progresser de 33,6 % en 2018 et cela devrait lui permettre de dépasser Apple sur l’ensemble de l’année 2019. Malgré les critiques et une baisse notable, la performance d’Apple reste impressionnante alors que la firme évolue quasi exclusivement sur le segment haut de gamme, contrairement à Samsung et Huawei qui proposent des appareils plus abordables.

IDC ventes smartphones 2018

© IDC

Enfin, si l’on a tendance à dire que 2018 est l’année de Huawei sur le marché du smartphone, Xiaomi fait une percée impressionnante et voit ses ventes passer de 92,7 millions d’unités en 2017 à 122,6 millions en 2018 (+32,2 %). L’autre géant chinois s’est notamment distingué sur quelques marchés d’Europe de l’Ouest, notamment en Espagne. Bien que la croissance n’ait pas été aussi forte qu’au cours des années précédentes, IDC relève les belles dispositions d’Oppo, un constructeur qui « exerce encore la majeure partie de ses activités en Chine » (+1,3 % entre 2017 et 2018). Les chiffres d’IDC peuvent être comparés avec l’étude de Counterpoint qui présente un classement identique, mais des chiffres légèrement différents. L’étude met également en avant la très forte progression de Nokia HMD (+126 % sur un an).


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.