LaboFnac

Ventes de smartphones : Samsung redevient numéro un, Xiaomi dépasse Apple

Samsung a retrouvé sa place de numéro un des ventes de smartphones au troisième trimestre. L'arrivée tardive des iPhone 12 permet également à Xiaomi de s'emparer de la troisième place, juste derrière Huawei dont le règne n'a duré que quelques mois.

Huawei avait fait sensation au deuxième trimestre en devenant le premier vendeur mondial de smartphones. Un passage de témoin temporaire – comme nous l’expliquions il y a quelques jours – puisque le règne de Huawei n’a duré qu’un trimestre. Dès l’été, Samsung a repris des couleurs et son trône comme en attestent les rapports des cabinets IDC, Counterpoint et Canalys. Les trois s’accordent sur la domination du géant sud-coréen qui vient de présenter un chiffre d’affaires record, note The Verge. Le podium est complété par les fabricants chinois Huawei et Xiaomi avec des tendances radicalement différentes.

Samsung Galaxy Note 20

Le Samsung Galaxy Note 20 © LaboFnac

Concernant la position de Samsung, ce retour au premier plan ne souffre d’aucune contestation et n’est pas vraiment une surprise. Après une forte baisse en début d’année, qui avait profité à son rival chinois, la marque sud-coréenne a redoublé d’efforts en lançant les Note 20 et plusieurs modèles de milieu de gamme pour reprendre son fauteuil. Les trois cabinets évoquent une progression avec une moyenne de 80 millions d’unités vendues au cours du troisième trimestre. À l’inverse, Huawei souffre des tensions entre la Chine et les États-Unis est les ventes sur son marché intérieur ne suffisent pas à enrayer la chute (-7 % selon Counterpoint par rapport au trimestre précédent, -23 % pour Canalys sur an). Dans le collimateur de l’administration Trump depuis plusieurs mois, le fabricant chinois a écoulé environ 50 millions de smartphones au troisième trimestre.

Xiaomi progresse, Apple est pénalisé par le lancement tardif des iPhone 12

La surprise vient de Xiaomi qui confirme sa progression fulgurante pour devenir la troisième force du marché. Pour la première fois, la firme chinoise dépasse Apple (+45 % sur un n selon le cabinet Canalys) avec 47,1 millions d’unités vendues sur la période juillet-septembre. Si la progression de Xiaomi est visible depuis plusieurs mois, sa place sur le podium s’explique aussi par l’arrivée tardive des iPhone 12 sur le marché. Apple a repoussé de quelques semaines le lancement de la cuvée 2020 et cela se traduit par un recul de ses ventes (-7 % sur un an selon Canalys). Toutefois, la firme de Cupertino n’a pas de raison de s’inquiéter et pourrait profiter de la fin d’année pour se repositionner sur le marché.

Ventes smartphones Q3 2020

© Canalys

Les cinquième, sixième et septième places reviennent aux marques Oppo, Vivo et Realme. Récemment lancé en France, Vivo récupère cette place de cinquième selon IDC et Canalys tandis que Counterpoint annonce qu’elle revient à Oppo, mais les trois cabinets confirment que les chiffres sont très proches (31 à 32 millions de smartphones expédiés pour chacun). S’il n’est pas encore au niveau de ses concurrents (environ 15 millions d’unités vendues), le fabricant Realme progresse fortement (+45 sur un an selon Counterpoint). À noter que ses trois marques sont liées au groupe BBK Electronics, même si des doutes subsistent concernant leur fonctionnement. Le site The Verge note que si les ventes de ces trois marques étaient combinées, BBK Electronics serait proche de batailler avec Samsung pour la place de numéro un des ventes de smartphones.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.