LaboFnac

Les ventes de smartphones Sony sont en chute libre

Sony n'a vendu que 900 000 smartphones entre le 31 mars et le 30 juin, soit une baisse de plus de 50 % sur un an. Une situation compliquée qui oblige le constructeur à revoir à la baisse ses prévisions annuelles.

Sony est à la peine sur le marché du smartphone et le fabricant japonais peine à remonter la pente. Loin de pouvoir suivre le rythme des « géants » (Samsung, Apple, Huawei…), la branche mobile de Sony subit de plein fouet la concurrence des marques chinoises. Sur un marché au ralenti, les Xperia sont aujourd’hui très loin de tutoyer les sommets. La firme a publié les résultats financiers de son premier trimestre 2019, période allant d’avril à juin, et annonce avoir expédié moins d’un million de smartphones.

sony xperia 1

© Romain Challand / Labo Fnac

Sony n’a en effet livré que 900 000 smartphones entre le 31 mars et le 30 juin, soit 50 % de moins que l’an dernier. Au premier trimestre 2018, le fabricant avait vendu deux millions de smartphones. Une baisse vertigineuse qui le place aujourd’hui très loin de Samsung ou Huawei, les deux géants asiatiques n’ayant besoin que d’un à deux jours pour atteindre ce chiffre. En mars, nous rapportions déjà que les ventes annuelles de Xperia correspondaient à ce que Huawei écoulait en moins de deux semaines, et la situation pourrait empirer.

Sony Mobile 2019Q1

© Sony

Après n’avoir vendu que 6,5 millions de smartphones en 2018, contre 13,5 millions en 2017, Sony a revu ses prévisions à la baisse pour 2019. Alors que le groupe prévoyait d’écouler 5 millions d’appareils, il estime désormais vendre 4 millions de Xperia entre avril 2019 et mars 2020. Sony est pourtant loin d’abandonner son activité mobile et a dévoilé cette année le Xperia 1 sur le segment haut de gamme ainsi que les Xperia 10 et 10 Plus. Ces derniers mois, la société a également opéré des changements importants au sein de cette division qu’elle a fusionnée avec les divisions télévision et photo.

On notera d’ailleurs que l’ensemble de la division Electronics Products & Solutions (qui comprend les téléviseurs et la photo) est à la peine avec des revenus en baisse de 15 % à environ 4 milliards d’euros (483,9 milliards de yens) contre 4,69 milliards d’euros (568,2 milliards de yens) l’an dernier.

Les smartphones des concurrents rapportent beaucoup d’argent à Sony

Pour tenter de se relancer, la marque à l’origine des smartphones Xperia a décidé de se focaliser sur quatre marchés. Toutefois, la situation de Sony est loin d’être à l’image de sa division qui enregistre dans le même temps un bénéfice record, en hausse de 18,4 % au premier trimestre et supérieur aux attentes. Le géant japonais profite des ventes de smartphones équipés de plusieurs capteurs d’images, note Reuters. De nombreux smartphones embarquent en effet des capteurs Sony et la firme avait confirmé l’an dernier sa volonté d’asseoir sa domination sur ce secteur.

« Les ventes de nos capteurs d’image progressent indépendamment de la croissance du marché des smartphones grâce à l’adoption par les fabricants de téléphones d’appareils photo à objectifs multiples et de capteurs d’image de grande taille (…) Nos sites de production fonctionnent à pleine capacité », a expliqué le directeur financier Hiroki Totoki.

Sony Mobile 2019Q1

© Sony

Cela permet au géant japonais de l’électronique et du divertissement de compenser les difficultés de ses propres smartphones ainsi et les résultats de sa division gaming, globalement à la baisse. Le fabricant travaille sur la PlayStation 5 et fait face au déclin de la PS4 qui a toutefois dépassé la barre des 100 millions d’unités expédiées. Le bénéfice d’exploitation de Sony s’est établi à 1,91 milliard d’euros (230,9 milliards de yens) sur la période avril-juin, contre 1,61 milliard d’euros (195 milliards de yens) un an plus tôt.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.