LaboFnac

La veste de Levi’s et Google est bien connectée… mais n’aime pas être lavée

La veste connectée de Google et Levi's fait ses débuts commerciaux. Attention toutefois, sa durée de vie sera limitée au nombre de lavages que vous lui ferez subir.

Ça y est, la notion de vêtement connecté est aujourd’hui une réalité. Le fameux projet Jacquard de Google, mené via sa division ATAP dédiée aux projets spéciaux, en partenariat avec Levi’s, après plus de deux ans de développement conjoint. La veste Commuter de Levi’s, en version connectée, fera demain ses débuts dans trois boutiques aux États-Unis, dont elle restera l’exclusivité jusqu’au 2 octobre, date à laquelle elle apparaîtra sur la boutique en ligne de Levi’s, en version américaine. L’occasion non pas d’en apprendre plus sur son fonctionnement, mais sur ses limites.

Levi's veste Jacquard

Car s’il était un point sur lequel Google et son partenaire avaient été discrets, c’est bien sur la durée de vie d’un tel modèle. Il suffit de vérifier la page de support Jacquard de Google ou le site de Levi’s pour constater qu’elle sera bien courte. « La veste est conçue pou résister jusqu’à 10 lavages avec le module Jacquard ôté », indique le duo aux futurs acheteurs, qui ne sont logiquement pas autorisés à le laver à sec – les produits chimiques employés risquent d’abîmer ses circuits -, mais peuvent le sécher en machine, à basse température. En revanche, au quotidien, le boîtier connecté est résistant à l’humidité et aux éclaboussures, et la veste ne craint pas une petite averse.

Rappelons que si cette veste connectée ne supporte que quelques lavages, c’est bien parce que son tissu, du moins sur l’extrémité de sa manche gauche, intègre des fils conducteurs rendant la matière « tactile ». Le boîtier intégrant Bluetooth et batterie est quant à lui externe, et c’est bien lui qu’il faudra penser à retirer avant de laver la veste. Le tout permet de contrôler le smartphone depuis la manche : interrompre la musique, passer à la chanson suivante ou activer le GPS font partie de ses options. Il faut également noter la compatibilité de la veste avec des smartphones sous Android dès 6.0.1 Marshmallow ou iOS dès sa version 10.

Ceux qui investiront les 350 dollars que coûte la Commuter Trucker Jacket connectée pourront toutefois se remonter le moral en notant que la veste, identique en termes de design aux modèles habituels de Levi’s, restera portable même lorsque sa partie connectée perdra son efficacité. Et puis « il est préférable de laver la toile denim le moins souvent possible », note Levi’s, certains recommandant même de ne le laver qu’une fois la première année. On laissera les acheteurs de la Commuter Trucker juger s’il est bien raisonnable de suivre ce conseil.

Laure Renouard

Laure Renouard

Journaliste - Fonctionne aussi hors connexion


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.