LaboFnac

Vive s’impose comme un acteur global de la VR au CES 2017

Petite conférence pour Vive, dans le cadre du CES 2017. Ce qui n'a pas empêché la marque de HTC et Valve de montrer sa volonté de s’imposer comme un acteur majeur du matériel comme du logiciel dans le monde de la réalité virtuelle. À venir aussi, une version sans fil de son casque VR, développée avec Intel.

On sent que Vive a pris une dimension à part depuis le lancement réussi de son casque de VR au printemps dernier. Désormais, seul le logo Vive apparaît, tandis que les marques HTC et Steam VR qui le portent s’effacent aux yeux de ses clients. Daniel O’Brien, le patron US de la partie matérielle de Vive, va droit au but : il n’y aura pas de nouveau casque présenté au CES 2017, malgré les rumeurs.

De objets bien réels dans un monde virtuel

Le HTC Vive Tracker

Le HTC Vive Tracker

Vive n’est toutefois pas venu les mains vides, puisqu’il a apporté au salon américain un tracker maison, le Vive Tracker, qui permet d’intégrer facilement des objets dans des scénarios et des développements de réalité virtuelle. Facile à mettre en place, il sera envoyé gratuitement à plus de 1000 studios ou développeurs dans les semaines à venir afin qu’ils puissent créer de nouveaux usages. Une quinzaine de scénarios est toutefois déjà prête, dont des simulations de baseball ou de lances d’incendie que nous avons pu essayer.  Mesurant 10 cm de diamètre, le tracker promet une autonomie de 6h et peut être facilement fixé à des objets grâce à un pas de vis. Il sera disponible auprès du grand public au deuxième trimestre de cette année.

HTC Vive Tracker

Moins spectaculaire, mais bien pratique, Vive annonce un nouveau harnais de tête pour son casque plus facile à mettre en place et à adapter aux morphologies. Le Vive Deluxe Audio Strap sera lui aussi proposé au printemps.

HTC Vive Deluxe Audio Strap

Vers la disparition des câbles

Vive sait que la question des fils qui encombrent son casque est majeure. La société a donc annoncé l’arrivée d’une version sans fil de son appareil dans un futur proche. Si l’on sait que le tout sera développé avec Intel, rien de très précis n’est encore au menu, pour un projet qui semble pourtant bien lancé.

HTC Vive sans fil avec Intel

Finalement, c’est peut être Rikard Steiber, le patron de Vive Port, la plateforme de contenu de Vive qui a fait les plus grosses annonces lors de ce CES. Le Suédois a ainsi annoncé que la barre des 1000 applications avait été franchie et que plus de 30 nouveautés apparaissaient chaque semaine. Pour démocratiser l’usage, Vive va lancer un service de souscription illimités de contenu, à l’image de Deezer ou Netflix, afin d’attirer les consommateurs.

Le Vive à la conquête des particulier, mais aussi des entreprises

Vive Port anticipe en outre à l’explosion de lieux dédiés à la VR, comme le cinéma VR de MK2 qui a ouvert à Paris, à deux pas de la BNF. La société va ainsi créer un Marketplace (www.viveportvrarcade.com) permettant aux créateurs de contenus et les gérants de lieux puissent se rencontrer, afin de faciliter la diffusion du contenu et la négociation des droits. Sur le même modèle, Vive prévoit également un marché réservé aux applications dédiées aux entreprises.

Pas de doute que Vive vient se placer frontalement face à Oculus. Il présente désormais une offre qui devient crédible pour l’ensemble des acteurs de la VR, du consommateur aux producteurs de contenus.

Laure Renouard

Laure Renouard

Journaliste - Fonctionne aussi hors connexion


Contenus associés

Comments are closed.

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.