LaboFnac

Voilà, Google+ ferme définitivement ses portes

Il existe un endroit où les MySpace, MSN et autres réseaux sociaux de jadis continuent de vivre, et c’est dans nos mémoires. Aujourd’hui, mardi 2 avril 2019, c’est Google+ qui rentre au panthéon des réseaux sociaux. Nous avons souhaité lui rendre un dernier hommage.

Trêve de plaisanterie, c’est effectivement en ce jour que l’aventure Google+ s’achève, comme annoncée il y a déjà quelques mois par la firme de Mountain View. Google avait initialement prévu de fermer le réseau social en août 2019 mais avait avancé l’échéance en raison de la découverte d’une faille de sécurité dans une API de Google+ ayant potentiellement donné accès aux noms, emails, nom de l’entreprise, genre, et âge des utilisateurs. Il n’en fallait pas moins pour que Google se décide à choisir avril plutôt qu’août pour la clôture du réseau, mais il s’est bien gardé de choisir la date du 1er avril. Compréhensible.

google+

© Google

Lancé en juin 2011, Google+ est un réseau social atypique dans son système d’inscription. En effet, toute personne ayant créé une adresse Gmail a automatiquement créé un compte Google+, parfois même sans le savoir. Voilà comment G+ se targuait d’avoir 110 millions d’utilisateurs en 2015, alors même que 90% des sessions y durent moins de 5 secondes. Malgré sa préinstallation sur de nombreux smartphones Android, l’application Google+ ne parvient pas non plus à attirer les foules. Pour rappel, dès 2011, Eric Schmidt, alors patron de Google, avait parlé de “virage social du web raté” pour l’entreprise.

Comme la plupart des réseaux sociaux, Google+ permettait de créer et éditer un profil, de partager des photos et des albums, de discuter avec d’autres utilisateurs ou d’accéder à toutes sortes de contenus. Sa particularité résidait dans son système de cercles de contacts, choisis en fonction de vos centre d’intérêts par exemple, ce qui en faisait un réseau adapté aux professionnels comme aux particuliers. Notez qu’il est encore temps de télécharger vos données Google+, malgré une échéance arrêtée au 31 mars 2019.

Romain Challand

Romain Challand

Journaliste


    Contenus associés

    Partager cet article :

    Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.