LaboFnac

Vols vers les États-Unis : finalement, les PC ont encore le droit de voler

Les États-Unis n'imposeront plus le placement en soute des ordinateurs dans les avions à destination de son territoire. À la place, il exige des contrôles de sécurité renforcés.

En mars dernier, le gouvernement américain annonçait une décision peu populaire chez les voyageurs : les ordinateurs et autres appareils électroniques dépassant la taille d’un smartphone, soit notamment les tablettes tactiles, devraient être placés dans les soutes à bagages.

Étaient alors concernés huit pays du Moyen-Orient, et l’administration Trump songeait à étendre cette interdiction des PC en cabines aux vols en provenance de l’Europe. Elle a toutefois été écartée le mois dernier, mais le « laptop ban » restait en vigueur pour les avions en provenance d’Égypte, du Qatar ou encore d’Arabie Saoudite. En cause, la crainte que des explosifs ne soient dissimulés à l’intérieur de ces machines.

Avion

Le secrétaire américain à la sécurité intérieure, John Kelly, a annoncé hier la levée de l’interdiction des gros appareils électroniques en cabines sur les vols à destination des États-Unis. Comme le rapporte l’agence Reuters, cette interdiction est au prix d’un renforcement des mesures de sécurité au départ de tous les vols atterrissant sur le sol américain. Les compagnies aériennes ont donc 21 jours pour mettre en place des vérifications de présence d’explosifs plus poussées auprès des passagers de vols directs vers les USA. Si ces conditions ne sont pas respectées, les voyageurs pourraient devoir placer leurs appareils en soute.

Quant aux premiers aéroports du Moyen-Orient initialement touchés par la décision américaine, ils devraient voir leurs restrictions levées, mais sans qu’aucune date précise n’ait encore été annoncée.

Laure Renouard

Laure Renouard

Journaliste - Fonctionne aussi hors connexion


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.