LaboFnac

La Wi-Fi Alliance et la SD Association réintègrent Huawei

Huawei termine la semaine sur une bonne note en faisant son retour au sein de plusieurs consortiums importants (SD Association, Wi-Fi Alliance et JEDEC). Après avoir accumulé les déconvenues, le constructeur chinois voit sa situation s'améliorer.

La décision de Washington de placer Huawei sur liste noire a de lourdes conséquences. Elle a provoqué un effet domino et plusieurs entreprises comme Google, Intel, ARM ou Microsoft ont décidé de suspendre leurs activités avec le constructeur, au moins temporairement. C’est également le cas au sein de la la SD Association, de la Wi-Fi Alliance et du JEDEC, trois consortiums qui ont préféré prendre leurs distances.

Huawei Y6 (2017)

© LaboFnac

« La Wi-Fi Alliance se conforme pleinement à la récente ordonnance du département du Commerce américain (…) et a temporairement restreint la participation de Huawei Technologies aux activités de la Wi-Fi Alliance concernée par cette mesure », expliquait l’organisation dans un communiqué (via The Next Web). Cette dernière avait toutefois précisé qu’elle ne révoquait pas l’adhésion de Huawei, et que de ce fait, la firme de Shenzhen figurait toujours parmi les membres de la Wi-Fi Alliance. Dans le même temps, nous rapportions que Huawei avait perdu son adhésion à la SD Association et avec elle le droit de proposer le support des cartes SD et microSD sur ses appareils.

Huawei retrouve (un peu) le sourire

Des mesures de courte durée puisque les deux consortiums ont finalement réintégré Huawei au bout de quelques jours. Le constructeur a également retrouvé sa place au sein du comité JEDEC (Joint Electron Device Engineering Council), un organisme de normalisation des semi-conducteurs. Ce dernier cas était un peu particulier dans la mesure où Huawei avait volontairement décidé de se retirer « jusqu’à ce que les restrictions imposées par le gouvernent américain soient levées », rapporte le Nikkei Asian Review. Une bonne nouvelle n’arrivant jamais seule, le constructeur chinois a également vu son Mate 20 Pro faire son retour dans le programme bêta d’Android Q.

Ces annonces devraient permettre à Huawei de retrouver des couleurs après une période particulièrement délicate. Toutefois, la marque reste dépendante des mesures des autorités américaines et devra notamment parvenir à un accord avec Google et ARM pour espérer un retour à la normale.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.