LaboFnac

WiFi 802.11 ax : Qualcomm dévoile sa solution pour démocratiser cette norme plus rapide et plus fiable

Qualcomm présente aujourd'hui sa solution exploitant de bout en bout le WiFi 802.11ax, et promet ainsi des débits sans-fil multipliés par quatre.

Pour faire entendre l’intérêt du WiFi 802.11ax, Qualcomm dégaine un exemple forcément parlant : le nombre d’appareils sans fil moyen dans chaque maison. Alors qu’en 2012, en moyenne 8 produits se connectaient en WiFi dans la maison, on en trouverait 24 cette année, et jusqu’à 50 d’ici 2022. Un bel argument pour faire pencher en faveur de l’adoption d’une norme de WiFi autorisant l’envoi de davantage de données avec des débits supérieurs à ceux que l’on connaît aujourd’hui.

WiFi 802.11ax

Succédant aux WiFi 802.11a, b, g, n et ac, qui pour le dernier montait jusqu’à un débit théorique de 1,3 Gbps, le WiFi 802.11ax n’en est plus aujourd’hui aux tests théoriques. La norme est désormais associée à des produits commerciaux signés Qualcomm. Aussi bien du côté des infrastructures réseau que des appareils connectés dans la main des utilisateurs : à chaque bout du signal, l’Américain dévoile une puce dédiée.

Côté réseau, l’IPQ8074 répond aux besoins du WiFi ax. Ce SoC (System on Chip), qui inclut notamment un CPU doté de quatre cœurs A53 gravés en 14nm, promet du MU-MIMO 12×12 et, surtout, des débits théoriques jusqu’à 4,8 Gbps. Qualcomm promet de réduire les interférences dans les zones où se trouvent de nombreux accès WiFi. Du côté des utilisateurs, le SoC QCA6290 destiné aux habitations, entreprises, lieux publics et même voitures, supporte le MU-MIMO 8×8. Il consomme moins d’énergie que le WiFi ac et promet des débits jusqu’à 1,8 Gbps sur les bandes 2,4 et 5 GHz.

Toujours plus vite

Au-delà de l’aspect matériel de ces annonces, c’est bel et bien la promesse  de transferts de données plus rapides que formule Qualcomm. La firme promet à l’utilisateur final des débits jusqu’à quatre fois supérieurs au WiFi ac actuellement disponible, ainsi qu’un signal plus stable. Ce sont aussi des quantités de données quatre fois supérieures au WiFi ac que pourra délivrer ce WiFi ax, autorisant notamment le streaming de vidéos 4K. Tout cela pourrait arriver prochainement dans de premiers appareils, puisque Qualcomm indique son intention de fournir ses premières puces durant ce premier semestre 2017.

Laure Renouard

Laure Renouard

Journaliste - Fonctionne aussi hors connexion


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.