LaboFnac

Winamp compte faire son retour en 2019 et s’imposer sur les mobiles

Le lecteur multimédia Winamp sera de retour en 2019 avec l'ambition de s'imposer sur les ordinateurs et surtout les plateformes mobiles Android et iOS. Un pari fou pour un logiciel iconique qui a longtemps fait figure de référence.

Le nom Winamp ne dira peut-être pas grand-chose aux plus jeunes, et pourtant. À une époque où Yahoo était encore un géant et Google un nouveau-né, un petit logiciel nommé Winamp faisait ses grands débuts (bien avant iTunes) avec l’espoir de « vraiment remuer le c** du lama ». Le succès a très vite été au rendez-vous, suscitant l’intérêt de AOL qui s’est offert Nullsoft, l’éditeur de Winamp à la fin des années 90. Le lecteur multimédia était alors incontournable et sa popularité ne s’est pas démentie jusqu’au début des années 2000, au point de devenir l’un des logiciels les plus téléchargés sur Windows.

Pourtant, le lecteur audio en avance sur son temps à la fin des 90 a rapidement été dépassé par un autre géant nommé iTunes. Le logiciel d’Apple aidé par l’arrivée des iPod et surtout de l’iTunes Store a bousculé la hiérarchie et fait trembler Winamp. Si la lourdeur d’iTunes (en particulier sur Windows) lui a longtemps valu des critiques, le pionnier du MP3 est de son côté devenu une « usine à gaz ». Trop lourd et peu ergonomique, il a perdu du terrain et l’émergence des services de streaming ont fini par pousser AOL à jeter l’éponge en 2013.

Winamp

© Winamp

S’appuyer sur le nom Winamp pour exister

On pensait ne plus revoir le lama sur nos écrans, même si le rachat par le Belge Radionomy en 2014 avait intrigué. Depuis, peu de nouvelles ou presque, Winamp semblait mort et enterré, même si une curieuse version bêta 5.8 a fait son apparition sur la toile en septembre. En réalité, la société belge prépare depuis quelque temps le grand retour du lecteur audio, comme l’a expliqué Alexandre Saboundjian au site TechCrunch. « Il y aura une toute nouvelle version l’année prochaine, avec l’héritage de Winamp et une expérience d’écoute plus complète », explique le patron de Radionomy.

Pour revenir au premier plan, la firme compte proposer une application tout-en-un. « Vous pouvez écouter les MP3 que vous avez chez vous, mais aussi dans le cloud, les podcasts, les stations de radio en streaming, une playlist que vous avez peut-être créée. Les gens veulent une expérience unique. Je pense que Winamp est le lecteur parfait pour apporter ça à tout le monde. Et nous voulons que les gens l’aient sur chaque appareil », annonce Alexandre Saboundjian. Si la société belge se veut ambitieuse, elle est consciente que le secteur a énormément changé depuis la période de domination de Winamp et assure que « la bataille est terminée » du côté du desktop (la version bureau). iTunes s’est imposé avec les applications web et il n’y a pas beaucoup de place pour permettre à Winamp d’exister.

Winamp

Winamp va revenir sur « desktop » avant de débarquer sur les mobiles © Winamp

En revanche, la situation est différence du côté des plateformes mobiles. « Ce que je vois aujourd’hui, c’est qu’il faut passer d’un lecteur à un autre ou d’un agrégateur à l’autre si l’on veut écouter une station de radio, à un lecteur de podcast si l’on veut écouter un podcast – ce n’est pas, pour moi, l’expérience ultime. C’est de l’audio, et tout est consultable d’une façon ou d’une autre. Alors pourquoi tout n’est pas au même endroit ? », ajoute le PDG de Radionomy. Un parie osé pour Winamp qui va avoir droit le 18 octobre à une mise à jour officielle, la première depuis 2013. Winamp 5.8 pour ordinateur (desktop) va ainsi succéder à la version 5.666 offrant au passage une compatibilité avec Windows 10 et la fin des options payantes proposées avec l’édition Pro.

Que reste-t-il à Winamp ?

Toutefois, il ne faut pas s’attendra à un grand chamboulement qui interviendra plutôt en 2019 avec la sortie de Winamp 6. Cette version permettra au lecteur de débarquer sur Android et iOS. On devrait alors en savoir en plus sur les intentions de Winamp qui compterait plus de 100 millions d’utilisateurs mensuels dans le monde, selon TechCrunch. Du côté de Radionomy, on explique que « les utilisateurs de Winamp sont partout » et qu’il y a toujours « une communauté importante ». Comme le surprenant retour de Palm, le lecteur compte sur son image de marque pour séduire… même si l’on peut se demander s’il y reste de la place pour les revenants.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.