LaboFnac

Black Shark 2 : Snapdragon 855, 12 Go de RAM et une manette façon Switch

La marque chinoise Black Shark, dont Xiaomi est l'un des principaux actionnaires, vient d’officialiser son troisième smartphone à l'appellation pour le moins trompeuse : le Black Shark 2, un mobile à la pointe du gaming.

Le smartphone gaming est à la mode, et les constructeurs rivalisent d’ingéniosité pour faire sortir leurs produits du lot. Le Black Shark 2 est un de ceux-là, grâce à une impressionnante fiche technique, mais surtout grâce à une manette dédiée qui peut s’utiliser indépendamment du smartphone, le rapprochant d’un produit comme la Nintendo Switch.

xiaomi black shark 2

© Black Shark

Le Black Shark 2 s’équipe donc d’un écran AMOLED de 6,39 pouces en définition Full HD+, censé couvrir 108,9% de l’espace colorimétrique DCI-P3, d’un processeur Snapdragon 855 (GPU Adreno 640) associé à 6, 8 ou 12 Go de mémoire vive selon les versions, tandis que le stockage interne varie également de 128 à 256 Go. Même s’il s’adresse surtout aux joueurs, le terminal intègre un module photo à double capteur de 12 mégapixels à l’arrière, et un capteur photo avant de 20 mégapixels (f/2.0). La batterie affiche 4000 mAh, et profite pour la charge d’un port USB-C et de la technologie Quick Charge 4.0, alors que l’ensemble mesure 163,61 x 75,01 x 8,77 mm pour un poids de 205 grammes.

Parmi les particularités de ce Black Shark 2, notons la présence d’un « liquid cooling system en contact direct » pour refroidir le mobile en couvrant toutes les zones de chauffe, et dont Black Shark ne manque pas de vanter l’efficacité. Il présente même sa solution comme la plus plus performante du secteur avec “14 degrés de moins sur la température du CPU”. Un “Ludicrous Mode” est également de la partie, permettant de solliciter toutes les performances du CPU lors des sessions de jeu, et la connexion réseau du mobile est semble-t-il améliorée grâce à l’intégration de plusieurs antennes permettant de rendre le terminal moins directif. L’écran tactile est aussi annoncé comme le plus rapide du marché, avec une latence de 43,5 ms.

xiaomi black shark 2

© Black Shark

Si les précédents modèles de Black Shark proposaient déjà une manette à greffer au smartphone, le concept va ici plus loin et marcherait presque sur les platebandes d’une Nintendo Switch. Le système est en tout cas similaire puisqu’il est possible d’utiliser la manette GamePad 3.0 directement sur le smartphone, ou alors de diffuser un jeu en HDMI vers un écran externe et d’utiliser la manette à part.

Pour l’instant annoncé uniquement en Chine, le Black Shark 2 y est commercialisé dès aujourd’hui, à partir de 420 euros (HT) et jusqu’à 550 euros (HT) pour le modèle 12 Go RAM / 256 Go. Si le produit sort en Europe – ce qui est très probable -, les tarifs seront supérieurs après application des taxes.

Romain Challand

Romain Challand

Journaliste


    Contenus associés

    Partager cet article :

    Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.