LaboFnac

Xiaomi Hey+ : un nouveau bracelet qui va un peu plus loin que le suivi d’activité

Un nouveau bracelet est récemment venu compléter le catalogue de Xiaomi. Et grâce à sa puce NFC, le Hey+ peut même faire un peu plus que mesurer les efforts de son porteur au quotidien.

Si Xiaomi ne propose toujours pas de bracelet connecté par chez nous, ce n’est pourtant pas ce qui manque dans son catalogue. D’autant qu’il a encore d’officialiser un nouveau modèle en Chine. Alors que le Mi Band 3 était venu s’y ajouter au mois de juin, c’est cette fois au tour du Hey+, qui semble donc inaugurer une nouvelle gamme. Mais ne vous y trompez pas, les deux modèles ne sont en réalité pas si différents l’un de l’autre, le dernier reprenant la plupart des fonctions du précédent en prenant soin d’y apporter quelques améliorations toujours bienvenues.

Xiaomi Hey+

© Xiaomi

Plus qu’un tracker d’activité

Le Hey+ reprend tout d’abord le même design que le Mi Band 3, à savoir un bracelet en silicone dans lequel s’insère un boîtier comportant un écran OLED. Légèrement plus grand dans ce cas, celui-ci mesure 0,95 pouce et affiche une définition de 120 x 240 pixels. L’autre amélioration notable est le support du NFC, qui devrait non seulement permettre le paiement avec les terminaux compatibles, mais aussi la validation de titres de transport dématérialisés ou l’entrée dans des lieux sécurisées qui le permettent. Une batterie légèrement plus généreuse, de 120 mAh contre 110, est également au menu, pour une autonomie annoncée de 18 jours.

Pour le reste, on retrouve sur ce nouveau bracelet les habituels capteurs de mouvements couplés à un cardiofréquencemètre pour le suivi d’activité et l’analyse du sommeil, ainsi que la possibilité d’y consulter ses notifications lorsqu’un smartphone y est connecté. Notons que le Hey+ utilise pour cela du Bluetooth 4.2, et qu’il est compatible aussi bien avec Android qu’iOS.

Moins de 30 euros en Chine

Également étanche jusqu’à 50 mètres de profondeur, il est pour l’heure proposé en précommande sur la plateforme Youpin de Xiaomi au tarif de 229 yuans – soit l’équivalent d’un peu moins de 30 euros au taux de change actuel – et devrait être disponible à compter du 20 septembre prochain. Reste désormais à savoir si le Hey+ trouvera le chemin des boutiques françaises, bien qu’un Mi Band 3 saurait également nous contenter. Ce qui est sûr, c’est qu’avec un large éventail de fonctionnalités et leurs prix attractifs, les bracelets de Xiaomi devraient pouvoir trouver leur public chez nous comme en Chine.

Mathieu Freitas

Mathieu Freitas

Journaliste


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.