LaboFnac

Xiaomi présente le Black Shark, son smartphone pour joueurs

Xiaomi s’invite sur le segment des smartphones pour gamers avec le Black Shark. Un modèle au look affirmé et à la fiche technique alléchante.

Les smartphones pour gamers sont en vogue. Après le Razer Phone, c’est au tour de Xiaomi de venir s’essayer sur ce segment avec le Black Shark. Le smartphone s’était déjà dévoilé en images et dans une courte vidéo. On attendait surtout de connaître les caractéristiques et les spécificités techniques de ce modèle au look très affirmé.

Xiaomi Black Shark, nouveau rival du Razer Phone

Comme souvent quand on décide de s’orienter sur le terrain des “gamers”, le tape-à-l’œil est de rigueur. Le Black Shark ne déroge pas à la règle avec un design qui ne laisse pas indifférent. Le choix des couleurs le rapproche du smartphone de Razer (noir et vert), même si l’on notera l’existence d’un modèle gris. Il se démarque également de son principal rival avec ses coins arrondis.

Xiaomi Black Shark

© Xiaomi

Sur le plan technique, on retrouve un écran OLED de 5,99 pouces avec un format 18:9 (Full HD+) et une luminosité maximale de 550 nits. Xiaomi se différencie là encore de Razer en optant pour la technologie OLED. Le spécialiste américain des périphériques pour gamers avait décidé de s’orienter vers une dalle LCD pour mettre en avant un taux de rafraîchissement de 120 Hz.

Sous l’écran, on retrouve un Snapdragon 845 couplé à un GPU Adreno 630 et 6 ou 8 Go de RAM (LPDDR4). Une batterie de 4 000 mAh vient alimenter le Black Shark pour un poids total de 190 grammes. Elle est compatible avec la charge rapide Quick Charge 3.0. Pour la partie photo, ce smartphone joueur propose un double module caméra de 12 et 20 mégapixels, ouvrant à f/1,75. À l’avant, c’est un capteur de 20 mégapixels affublé d’un objectif ouvrant à f/2,2 qui prend place.

Puce Pixelworks et refroidissement liquide

Avec son Snapdragon 845, le Black Shark est taillé pour affronter les jeux gourmands et Xiaomi a décidé de lui greffer un système de refroidissement par caloduc. Celui-ci doit permettre à son smartphone de faire fonctionner le SoC de Qualcomm à la fréquence maximale, 70% plus longtemps qu’avec un système classique. La marque chinoise annonce également une réduction de la température de 8 degrés. Autre particularité, la présence d’une puce dédiée à l’affichage. Cette dernière, appelée Pixelworks, doit améliorer la qualité du rendu en effectuant divers traitements en temps réel. Un choix discutable puisque ce genre de solution est réputée pour apporter de l’input lag (retard d’affichage).

Xiaomi Black Shark

© Xiaomi

Enfin, comme nous l’avions évoqué précédemment, le Black Shark pourra être accompagné d’une manette. La Shark GamePad peut se connecter en Bluetooth et dispose d’une batterie de 340 mAh. Elle sera disponible pour une vingtaine d’euros (179 yuans soit 23 euros). Toujours pour les jeux, le smartphone profite d’un mode spécial (Shark Space) et dispose de deux haut-parleurs stéréos frontaux pour renforcer l’immersion. Le Xiaomi Black Shark est proposé en deux configurations. La version avec 6 Go de RAM et 64 Go de stockage est commercialisée à 2999 yuans, soit 387 euros. Le modèle avec 8 Go de RAM et 128 Go est vendu 3499 yuans, soit 452 euros. Pour l’heure, le smartphone n’est disponible qu’en Chine.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.