LaboFnac

YouTube Shorts : la réponse de Google à TikTok fait ses débuts en France

Annoncée l’an dernier, la nouvelle fonction de YouTube s’inspire de TikTok et de Reels d’Instagram. Elle permet de créer de courtes vidéos et sera disponible en France dès le 14 juillet.

Google va déployer le nouveau format court de YouTube dans plus de 100 pays, dont la France. Lancé en version bêta en 2020, YouTube Shorts permet de créer et publier des vidéos courtes d’une durée de 60 secondes maximum. L’outil offre également la possibilité d’ajouter des effets sonores ou visuels ainsi que du texte, mais la réponse du géant américain à TikTok a pris son temps avant de débarquer sur les appareils mobiles. Disponible en Inde depuis l’an dernier, elle a fait une apparition aux États-Unis en mars puis dans plus d’une vingtaine de pays en juin dernier (Royaume-Uni, Canada et Amérique latine). À compter du 14 juillet, YouTube Shorts sera disponible en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique, soit dans l’ensemble de la zone EMEA.

YouTube Shorts

© Google

Une étape importante pour la firme californienne, qui espère s’opposer à la montée en puissance de TikTok et de Reels d’Instagram. Le réseau social du chinois ByteDance a le vent en poupe et séduit les jeunes utilisateurs, cible privilégiée d’acteurs comme Google ou Facebook. Les firmes américaines n’ont pas tardé à réagir et à s’emparer de ce nouveau format de vidéos ultracourtes. Alors que Reels est déjà disponible sur Instagram, YouTube propose à ses utilisateurs du monde entier de visionner des Shorts. En France, il était déjà possible d’accéder à cette bêta pour regarder les contenus sans toutefois accéder à l’outil de création et de publication.

YouTube Shorts

© Capture d’écran/YouTube

YouTube améliore sa nouvelle fonctionnalité

Pour célébrer le déploiement mondial de Shorts, la plateforme de vidéos va ajouter de nouvelles fonctionnalités. Les créateurs vont pouvoir utiliser des extraits audio et vidéos YouTube ou encore ajouter du texte, des filtres et des sous-titres automatiques. La firme de Mountain View peut compter sur un catalogue conséquent pour faire décoller un service qui dépasse les 6,5 milliards de vues quotidiennes. La plateforme évoque l’accès à une vaste bibliothèque comprenant des millions de chansons issues des catalogues musicaux de plus de 250 labels et éditeurs du monde entier, tels qu’Universal Music Group, Sony Music Entertainment et Sony Music Publishing, Warner Music Group ou Warner Chappell Music.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.