LaboFnac

Zoom a désormais 200 millions d’utilisateurs à rassurer

Zoom indique aujourd'hui compter 200 millions d'utilisateurs quotidiens. Pointée du doigt pour sa gestion de leur sécurité et de leur vie privée, l'application lance une opération transparence et promet de passer les trois prochains mois à corriger ses défauts.

Opération séduction pour Zoom, l’application de visioconférence dont l’utilisation a explosé depuis que le confinement des populations, décrété pour contenir la pandémie de Covid-19, a été mis en place. L’application, qui plafonnait à 10 millions d’utilisateurs actifs en décembre 2019, a comme les autres titres permettant de mener des visioconférences, vu son usage multiplié par vingt. « Cette année, en mars, nous avons dépassé les 200 millions de participants journaliers à des réunions gratuites ou payantes », indique Eric S. Yuan, le fondateur de Zoom. Une trajectoire que suivent les autres titres du même genre, aussi bien en nombre de téléchargements qu’en temps moyen passé à les utiliser.

Zoom

© Zoom

Zoom n’en suscite pas moins la méfiance. L’application américaine a vu monter ces derniers jours la grogne face à la tendance du « zoombombing », cette irruption impromptue d’inconnus dans des conversations privées lorsque le lien d’accès a été partagé sur les réseaux sociaux. Surtout, elle est accusée de partager avec Facebook les informations de ses utilisateurs, ce qui lui vaut d’ailleurs des poursuites engagées cette semaine en Californie, note Bloomberg. Suite à la publication d’un article consacré à la question de la vie privée de ses utilisateurs, l’application a promis d’avoir supprimé les parties du code de son application iOS renvoyant au partage d’informations avec Facebook et avait publié un post de blog se voulant rassurant et rappelant ses conditions d’utilisation.

Pas de nouvelle fonctionnalité pendant trois mois

La manœuvre n’a pas suffi, et Zoom reprend aujourd’hui la parole. L’application, qui n’est pas chiffrée de bout en bout, promet aujourd’hui de s’atteler à la sécurisation de son service. « Durant les 90 prochains jours, nous consacrerons nos ressources à mieux identifier, adresser et corriger activement les problèmes. Nous nous engageons à être transparents tout au long de ce processus. Nous souhaitons faire ce qu’il faut pour conserver votre confiance », assure Eric S. Yuan. Et de promettre le gel de tout développement de fonctionnalités durant ces trois mois, ajoutant qu’il prendrait la parole chaque semaine pour détailler l’avancée des travaux de ses équipes. D’ici la fin de cette période d’investigation et d’assainissement des services de Zoom, rappelons qu’il reste possible de faire appel à de nombreux services concurrents, dans les cadres professionnel et personnel. Nous avons détaillé ces solutions dans ce dossier.

Laure Renouard

Laure Renouard

Journaliste - Fonctionne aussi hors connexion


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.