LaboFnac

Test du Logitech G513 : du mécanique (plus) silencieux, c’est possible

Logitech G513

Héritier du G413, le Logitech G513 s'avère être un clavier tout à fait recommandable pour les joueurs PC. Sobre, élégant, il dispose d'un éclairage RVB qui pourrait bien séduire les amateurs, d'autant qu'il reste plutôt discret et personnalisable à l'envi. Il ne faut pas non plus libérer un espace immense sur son bureau pour loger le G513. La frappe, efficace, offre une sensation très agréable et la précision ainsi que la rapidité sont évidemment de rigueur, ce qui est très appréciable aussi bien en jeu que pour saisir des textes. On peut toutefois déplorer l'absence de touches spécialement dédiées au multimédia, ainsi que d'autres pour les macros, un sujet sur lequel les habitués seront sensibles lors de leur choix. Pour autant, le confort d'utilisation est bien là et l'ajout d'un repose-poignets est un plus indéniable. Et concernant l'impact sonore, le G513 assure une frappe effectivement plus silencieuse que bien d'autres concurrents, une bonne nouvelle pour les parties nocturnes. Une proposition convaincante, en somme.

Note de la rédaction

  • - Compact, sobre et élégant
  • - Peu bruyant
  • - Personnalisation via le logiciel complète
  • - L'éclairage RGB, élégant et plutôt discret
  • - Feedback des touches agréable
  • - Frappe précise
  • - Pas de touches dédiées au multimédia (contrôle du volume, lancer ou stopper une musique...)
  • - Touches pour les macros absentes
  • - Le repose-poignets qui peut se fait un peu la malle

Annoncé au début du mois de mars par Logitech, le clavier G513 perpétue la volonté de l'équipementier d'occuper le segment des claviers mécaniques gamers frameless, sans contour pour habiller les touches. Ce G513 ne traduit pas non plus d'une grosse prise de risques de la marque qui a repris le design de son prédécesseur, le G413. Elle annonce toutefois vouloir pousser sa formule un peu plus loin. Mais dans les faits, quel est le résultat ?

Ergonomie et design

Sobre et tout à fait élégant, le Logitech G513 se positionne sur le secteur des claviers mécaniques pour gamers, qui ne s’embarrassent pas d’un cadre pour border les touches. Un choix qui rend l’accessoire moins imposant qu’un certain nombre de claviers ciblant les joueurs. Ses mensurations n’en font clairement pas le candidat pour le prix du plus gros clavier : 132 mm de hauteur pour 455 mm de largeur, et 34 mm de profondeur sans le repose-poignets. Ce dernier fait d’ailleurs office de nouveauté. Il n’est pas attaché au clavier et se positionne donc à la convenance de l’utilisateur.

Logitech G513

On peut ainsi le coller à la base du clavier, ou placer le clavier un peu plus en retrait sur le bureau, à l’appréciation de chacun. Il fait 88 mm de hauteur, 445 mm de largeur (soit un tout petit peu moins que le clavier), et 21,5 mm de profondeur. Additionné au clavier, on arrive donc à un ensemble qui fait 55,5 mm de profondeur. Une donnée qui peut avoir son importance lors du choix de l’accessoire, en fonction de la place disponible sur le bureau, ainsi que les préférences de chacun. Mais dans l’absolu, l’ensemble est sans fioritures et peu encombrant.

L’aspect frameless du G513 permet de donner une allure un peu plus légère à l’appareil. Cela simplifie également le nettoyage en-dessous des touches, car il suffira simplement de souffler quelques coups afin d’éliminer les saletés qui viendront s’y loger. Ce qui est tout de même pratique pour les joueurs qui se restaurent parfois près de leur ordinateur.

Logitech G513 1

Le châssis, en aluminium brossé, est de son côté très agréable à l’œil. Il fait élégamment ressortir les touches noires juste au-dessus, et n’est pas trop sensible aux traces de doigts. Un bon point pour les maniaques qui passent un coup de chiffon régulièrement sur leur engin pour les éliminer. Le repose-poignets, noir également, se couple aussi très bien avec le châssis. La surface en impression cuir, à mémoire de forme, est très plaisante au contact de la peau. Le rembourrage généreux rend le tout confortable, ce qui n’est pas un luxe pour les sessions de jeu prolongées.

Au rayon des petites déceptions attribuées au G513, on pourra noter l’absence de touches permettant de contrôler les éléments multimédias, comme les films ou les musiques. Tout comme le G413, on devra donc user d’une combinaison de touches afin de monter ou baisser le volume, de passer d’une piste musicale à l’autre, de couper le son, etc. De la même manière, il ne faut pas non plus s’attendre à des touches dédiées aux macros, comme on peut en trouver sur un certain nombre de claviers gamers. On pourra en revanche en personnaliser certaines des touches via le logiciel Logitech.

Logitech G513 2

Le Logitech G513 propose également une prise USB 2.0 à l’arrière, afin d’y connecter sa souris ou un casque, et le câble tressé, de bonne facture, devrait assurer une certaine solidité à la connectique.

Performance de frappe

Du côté des switchs, nous avons pu tester le G513 paré des Romer-G Linear. Une solution propriétaire de la marque qui se décline aussi en Romer-G Tactile pour ce G513. La version Linear propose une frappe plutôt douce, mais rapide, qui ne fait clairement pas autant de bruit que la majorité des claviers mécaniques, ce qui est tout de même l’un des arguments mis en avant par l’équipementier lors de l’annonce. La course des touches s’avère particulièrement agréable, la pression très intuitive et ne nécessitant pas une trop grosse pression pour obtenir une réponse.

Logitech G513 3

Les touches, quant à elles, sont très agréables au toucher et sont d’excellente facture. On ne trouve rien à redire à cette proposition de Logitech. Et en ce qui concerne l’éclairage RGB, très populaire après des joueurs, on retrouve un éclairage géré touche par touche, contrairement au G413 qui gérait simplement une couleur plus l’ensemble du clavier. Plutôt que d’éclairer à la base des touches, la solution de Logitech se diffuse à travers les lettres, ce qui est plus élégant et discret.

Logitech G513 4

En jeu, le Logitech G513 fournit des sensations tout à fait satisfaisantes. On a pu s’y essayer en jouant notamment à Counter-Strike: Global Offensive et tous les inputs étaient retranscrits très rapidement. Un point important lorsque l’on strafe/counter-strafe dans la foulée pour balancer sa précision, ou encore quand on fait ce que l’on appelle des shoulder-peeks afin de prendre des informations. Ce qui n’est pas étonnant avec l’activation à 1,5 mm des touches. Le retour lors de la pression est également très agréable, sans toutefois générer un surplus de bruit, même dans le feu de l’action. Une bonne nouvelle pour les équipiers lorsque l’on joue avec un logiciel de communication vocale. Le repose-poignets offre par ailleurs un bon maintien du poignet, ce qui évite les douleurs éventuelles lors d’une utilisation prolongée.

Logitech G513 5

Le logiciel

Le Logitech Assistant pour Jeux vidéo est dédié aux utilisateurs désireux de personnaliser l’éclairage RBG, ou même concevoir des macros via les touches existantes. Dans le cadre de ce test, nous avons utilisé une version mise à jour spécialement pour le G513 ainsi que les haut-parleurs G560. Cette dernière ne change fondamentalement rien à la proposition, si ce n’est la compatibilité des derniers périphériques sortis. L’Assistant reste plutôt simple à utiliser, et permet la compatibilité Lightsynch du dispositif. Rappelons que cela permet à la lumière du clavier de se synchroniser à l’action de certains jeux, parmi une liste de titres compatibles.

Logiciel Logitech 2

Tout comme le G560, il est possible de « sampler » une partie de l’écran, pour que les couleurs qui y sont affichées soient utilisées par une partie du clavier. Pour le reste, on retrouve des préréglages colorimétriques pour l’ensemble ou des zones du clavier, ou on peut tout simplement configurer la couleur touche par touche. Un résultat intéressant pour les joueurs qui veulent personnaliser le rendu visuel du périphérique. Des profils de couleurs, ou même de macros sont également utilisables par jeu, ce qui permet de changer assez rapidement de configuration en passant d’un titre à l’autre. Pratique, mais pas spécialement nouveau pour autant.

Logiciel Logitech

Conclusion

Héritier du G413, le Logitech G513 s'avère être un clavier tout à fait recommandable pour les joueurs PC. Sobre, élégant, il dispose d'un éclairage RVB qui pourrait bien séduire les amateurs, d'autant qu'il reste plutôt discret et personnalisable à l'envi. Il ne faut pas non plus libérer un espace immense sur son bureau pour loger le G513. La frappe, efficace, offre une sensation très agréable et la précision ainsi que la rapidité sont évidemment de rigueur, ce qui est très appréciable aussi bien en jeu que pour saisir des textes. On peut toutefois déplorer l'absence de touches spécialement dédiées au multimédia, ainsi que d'autres pour les macros, un sujet sur lequel les habitués seront sensibles lors de leur choix. Pour autant, le confort d'utilisation est bien là et l'ajout d'un repose-poignets est un plus indéniable. Et concernant l'impact sonore, le G513 assure une frappe effectivement plus silencieuse que bien d'autres concurrents, une bonne nouvelle pour les parties nocturnes. Une proposition convaincante, en somme.

Note de la rédaction

Test réalisé par

Contenus associés

Produits similaires

Partager ce test :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.