LaboFnac

Prise en main de la Neo Geo Mini : une vraie petite borne d’arcade

Neo Geo Mini

La Neo Geo Mini n'a pas manqué de nous surprendre agréablement. Soyons francs : avant de la tester, nous pensions que le fabricant SNK voulait juste surfer sur la vague rétro en sortant un produit un peu étrange et fini à la va-vite. Au final, il n'en est rien. Certes, on peut reprocher à la petite machine de ne pas incorporer de batterie, ce qui aurait été bienvenu dans la mesure où elle dispose de son propre écran. Sans parler des mesquineries comme l'absence d'un adaptateur HDMI et d'une seconde manette.
Mais pour le reste, la Neo Geo Mini est une très bonne petite console. Ses contrôles miniaturisés tiennent la route, son écran s'avère lisible et son catalogue particulièrement bien fourni. Aucun classique de l'ancienne Rolls des consoles n'a été oublié. Du coup, même une fois la phase de la découverte passée, on continue de s'amuser pendant des heures et des jours sur le petit appareil. Et c'est bien là l’essentiel.

  • - L’écran est petit, mais très lisible
  • - La maniabilité du petit stick est bonne
  • - On prend vraiment plaisir à jouer
  • - Le catalogue de jeux est complet
  • - La possibilité de sauvegarder à tout moment
  • - L’interface manque d’options
  • - Pas de batterie intégrée (mais cela fonctionne avec une batterie externe)
  • - Pas de seconde manette fournie
  • - Pas d’adaptateur mini-HDMI vers HDMI fourni

A partir de 84€98 sur la Fnac.com Acheter

Après la NES Classic Mini, la Super Nintendo Classic et en marge de la Sony PlayStation Classic, le constructeur SNK nous propose lui aussi une déclinaison miniaturisée d'une console rétro : la Neo Geo Mini. Néanmoins, contrairement à ses concurrentes, la nouvelle venue adopte un format plus original puisqu'elle embarque un écran et prend l'apparence d'une mini borne d'arcade. Voyons ensemble ce qu'elle vaut.

Le lancement par Nintendo de la NES Classic Mini fin 2016 a donné le coup d’envoi d’une vague de console rétro. Parmi eux, on trouve SNK, une société qui s’est fait un nom durant les années 90 avec la Neo Geo, une console contemporaine des Super Nintendo et autres Megadrive.

SNK Neo Geo Mini

© Fahim Alloul / LaboFnac

La Neo Geo était qualifiée de « Rolls des consoles » eu égard aux tarifs de la machine, et surtout de ses jeux. SNK justifiait ses tarifs par le fait que cette console apportait vraiment l’arcade à la maison, soit le nec plus ultra absolu de l’époque. Du coup, seuls les plus fortunés ont eu la chance de posséder cette console chez eux. En revanche, ses jeux ont fait rêver toute une génération de joueurs dans les salles d’arcade. Au fil des ans, les séries les plus connues de SNK, telles que King of Fighters ou Metal Slug, ont aussi connu de nombreux portages sur d’autres consoles.

SNK Neo Geo Mini

© Fahim Alloul / LaboFnac

Comme Sega et Sony, SNK a lui aussi cherché à surfer sur la vague actuelle des consoles rétro avec la Neo Geo mini, officialisée il y a quelques mois déjà. C’est donc elle que nous testons ici.

Prise en main et ergonomie

Cette Neo Geo Mini se démarque des autres rétroconsoles par le fait qu’elle embarque un écran directement dans son châssis. L’appareil prend en effet la forme d’une mini borne d’arcade. Mais ce n’est pas une console portable pour autant, car SNK n’a pas inclus de batterie. C’est vraiment dommage, car le format s’y prête. Mais la machine doit irrémédiablement être connectée à une source d’énergie pour fonctionner. Elle peut tout de même être alimentée par le port USB d’un PC ou par une batterie externe, ce qui facilite son utilisation en extérieur, ou dans un avion par exemple. Mais nous aurions clairement préféré qu’une batterie soit intégrée.

SNK Neo Geo Mini

© Fahim Alloul / LaboFnac

L’action se déroule sur un petit écran de 3,5 pouces. Il n’est certes pas bien grand, mais il se montre étonnamment lumineux, coloré et surtout lisible. À tel point que nous avons passé dessus plusieurs heures de jeu sans aucun problème.

Côté jouabilité, le constructeur a joué à fond la carte de la thématique arcade. Il n’a donc pas doté sa machine d’une manette classique, mais plutôt d’un petit joystick d’arcade. Nous avons été assez agréablement surpris par l’ergonomie du petit stick. S’il ne rivalise pas avec la maniabilité d’un vrai stick d’arcade, il reste tout à fait utilisable, et respire même la solidité. On n’hésite donc pas à matraquer le stick et les touches. Le scénario d’utilisation le plus classique reste celui d’un usage avec la Neo Geo Mini posée sur une surface plane, comme une table. Néanmoins, nous avons aussi été étonnés de constater qu’il est possible de jouer avec la machine dans les mains. Le pouce gauche vient alors se poser sur le stick comme il le ferait sur une croix directionnelle. Pour un résultat assez probant. Même si la console n’est visiblement pas faite pour ça et que ce genre de préhension devrait fatiguer les mains en cas de séance prolongée.

SNK Neo Geo Mini

© Fahim Alloul / LaboFnac

Le constructeur propose aussi une manette plus classique. Mais nous n’avons pas été en mesure de la tester puisque SNK ne fournit pas ce pad dans la boîte. Pour jouer à deux, il faudra donc de nouveau passer à la caisse. Et autant vous dire que le prix de ce contrôleur n’est pas donné…

Enfin, il est aussi possible de jouer sur un téléviseur, comme avec les autres consoles Mini. Mais là encore, le constructeur a été un peu mesquin. En effet, pour connecter la machine au TV, SNK a étrangement pourvu la Neo Geo Mini d’un port mini HDMI. Le tout sans fournir d’adaptateur vers le HDMI classique avec la console. Là encore, il faudra vous procurer cet adaptateur si vous n’en avez pas déjà un chez vous. Heureusement, vous en trouverez pour moins de 5 euros.

SNK Neo Geo Mini

© Fahim Alloul / LaboFnac

L'interface et les jeux

Une fois la console allumée, une interface aussi simple qu’efficace accueille l’utilisateur. Elle se compose d’abord d’une zone pour les paramètres. Ces derniers sont assez succincts. Ils permettent notamment d’activer une option de lissage des graphismes, afin que le rendu soit un peu moins pixellisé sur les très grands écrans. L’appréciation de ce mode est avant une affaire de goûts.

SNK Neo Geo Mini

© Fahim Alloul / LaboFnac

L’autre partie de l’interface d’accueil consiste en un carrousel où vous pouvez faire défiler les jaquettes des jeux. Il suffit de choisir le titre qui vous intéresse puis de le lancer pour commencer une partie sans autre forme de procès. Alors que les catalogues des jeux embarqués dans les autres consoles Mini peut prêter à débat – surtout dans le cas de la PlayStation Classic -, celui de la Neo Geo Mini s’avère en revanche assez proche de la perfection. Quasiment tous les grands classiques de la machine sont de la partie. Vous retrouverez la liste complète à la fin de ce paragraphe. Certains regretteront sans doute l’absence de quelques jeux populaires de l’époque, tels que Ikari Warrior, Twinkle Stars ou Neo Turf Master. Mais difficile de faire la fine bouche avec la quasi-intégralité des séries King of Fighters, Samurai Showdown, Metal Slug, ou encore la présence des deux Shock Troopers, des deux King of the Monsters, de The Last Blade 2, de Magician Lord ou encore de Last Resort. D’autant que les jeux sont parfaitement émulés. Notez que SNK a préféré inclure les versions console et non arcade desdits jeux. Une bonne chose, car cela permet de bénéficier de plus d’options dans certains titres, comme la possibilité de choisir un niveau de difficulté. Il est aussi possible de sauvegarder à tout moment en appuyant simultanément sur les touches Start et Select. Ce qui est loin d’être un luxe tant la difficulté de la plupart des jeux s’avère redoutable.

SNK Neo Geo Mini

© Fahim Alloul / LaboFnac

On pourra tout de même regretter que le fabricant ne se soit pas un peu plus foulé. Au regard de la difficulté exacerbée du catalogue, nous aurions aimé un peu plus d’options, comme la possibilité de « rembobiner » de quelques secondes en cours de jeu, comme c’est le cas sur les Nintendo Mini par exemple.

Enfin, voici la liste complète de tous les jeux inclus dans la console :

3 Count Bout
Art of Fighting
Blazing Star
Blue’s Journey
Crossed Swords
Fatal Fury Special
Football Frenzy
Garou : Mark of the Wolves
Ghost Pilots
King of the Monsters
King of the Monsters 2
Kizuna Encounter : Super Tag Battle
Last Resort
Magician Lord
Metal Slug
Metal Slug 2
Metal Slug 3
Metal Slug 4
Metal Slug 5
Metal Slug X
Mutation Nation
Ninja Master’s : Haou Ninpou Chou
Puzzled
Real Bout : Fatal Fury
Robo Army
Samurai Shodown II
Samurai Shodown IV : Amakusa’s Revenge
Samurai Shodown V Special
Sengoku 3
Shock Troopers
Shock Troopers : 2nd Squad
Super Sidekicks
The King of Fighters ’95
The King of Fighters ’97
The King of Fighters ’98
The King of Fighters 2000
The King of Fighters 2002
The Last Blade 2
Top Player’s Golf
World Heroes Perfect

  • SNK Neo Geo Mini

    © Fahim Alloul / LaboFnac

  • SNK Neo Geo Mini

    © Fahim Alloul / LaboFnac

  • SNK Neo Geo Mini

    © Fahim Alloul / LaboFnac

  • SNK Neo Geo Mini

    © Fahim Alloul / LaboFnac

  • SNK Neo Geo Mini

    © Fahim Alloul / LaboFnac

  • SNK Neo Geo Mini

    © Fahim Alloul / LaboFnac

  • SNK Neo Geo Mini

    © Fahim Alloul / LaboFnac

  • SNK Neo Geo Mini

    © Fahim Alloul / LaboFnac

Conclusion

La Neo Geo Mini n'a pas manqué de nous surprendre agréablement. Soyons francs : avant de la tester, nous pensions que le fabricant SNK voulait juste surfer sur la vague rétro en sortant un produit un peu étrange et fini à la va-vite. Au final, il n'en est rien. Certes, on peut reprocher à la petite machine de ne pas incorporer de batterie, ce qui aurait été bienvenu dans la mesure où elle dispose de son propre écran. Sans parler des mesquineries comme l'absence d'un adaptateur HDMI et d'une seconde manette.
Mais pour le reste, la Neo Geo Mini est une très bonne petite console. Ses contrôles miniaturisés tiennent la route, son écran s'avère lisible et son catalogue particulièrement bien fourni. Aucun classique de l'ancienne Rolls des consoles n'a été oublié. Du coup, même une fois la phase de la découverte passée, on continue de s'amuser pendant des heures et des jours sur le petit appareil. Et c'est bien là l’essentiel.

A partir de 84€98 sur la Fnac.com Acheter

Test réalisé par

Contenus associés

Produits similaires

Partager ce test :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.